PENSÉE 2 Je vis dans l’endroit le plus dangereux

aa_i_02_backtobackC’est humiliant à avouer, mais nous sommes avides d’amour. Je suis avide d’amour.

Si nous tentons de l’ignorer, si nous pensons pouvoir vivre sans amour, notre condition devient pire que celle de la personne désespérée de le trouver.
Renoncer à l’amour, c’est choisir une vie moins qu’humaine.
Renoncer à l’amour, c’est renoncer à la vie.

Quelques questions

Que penses-tu de cette déclaration d’Erwin? Est-ce vrai que vivre une vie dénuée d’amour, c’est vivre une vie moins qu’humaine? En renonçant à l’amour, renonçons-nous à la vie?

Selon toi, choisir d’aimer, est-ce choisir le risque et le danger?

As-tu déjà été profondément blessé par une personne que tu aimais? Si oui, quel effet cela t’a-t-il fait?

Dirais-tu, comme le fait Erwin, que tu es avide d’amour?

Comment expliques-tu ce besoin d’amour qui nous habite?

Qu’en dis-tu?

Questions? Commentaires? Pour débuter un dialogue privé, tu n’as qu’à cliquer.

pensée précédente> index> pensée suivante>

Print


Tags: , , , , , , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...