La méditation biblique : trouver notre repos en Dieu

Auteur : Anne-Marie Montgomery

Au cours des siècles, les chrétiens ont développé une méthode de méditation des Écritures connue sous le nom de Lectio divina (latin pour lecture divine). Cette méthode, qui est en tous points biblique, a aidé des chrétiens de toute époque à mieux entendre la voix de Dieu et à y répondre de tout leur cœur.

Les prérequis :

Le désir et la décision

Pour apprendre à méditer, il faut avant tout décider de le faire. Choisissez un temps et lieu exempts de distraction. Allouez au moins 45 minutes à la pratique de cette discipline chaque jour.

Assurez-vous d’avoir la Bible, du papier et un crayon à portée de main (écrire nos pensées nous aide à nous concentrer). Mettez-vous à l’aise. Certains aiment s’allonger sur un lit. D’autres aiment s’asseoir. Encore d’autres aiment marcher tranquillement dans un jardin. L’important, c’est d’être à l’aise et de pouvoir se concentrer sur l’écoute de Dieu et l’obéissance à sa direction.

La première étape est connue sous le nom de

Silencio : silence

C’est un temps de préparation de cœur. Nous nous plaçons consciemment en la présence de Dieu, et nous l’invitons à venir nous parler par sa Parole et son Esprit. Si, pendant ces moments de préparation, des préoccupations ou des inquiétudes nous viennent à l’esprit, nous n’avons qu’à les inscrire sur une liste pour en parler plus tard au Seigneur. Nous pouvons tout aussi bien prendre le temps de les lui confier avant de commencer la méditation.

Une fois que nous sommes conscients du fait que nous nous trouvons en sa présence, prêts à l’écouter et à lui obéir, nous pouvons commencer la deuxième étape.

Lectio : la lecture méditative

Nous devons tout d’abord choisir le passage des Écritures qui sera le sujet de notre méditation. Le passage peut être suggéré par une étude, une prédication ou un livre. Il se peut même qu’un passage nous soit venu à l’esprit pendant notre temps de silence. Une fois que nous avons décidé quel passage méditer, nous le lisons tranquillement dans la présence de Dieu, en lui demandant de nous parler par sa Parole et de guider nos pensées. Nous voudrons peut-être lire le passage en plusieurs traductions pour mieux saisir toutes les nuances du texte. En faisant cette lecture tranquille, où nous réfléchissons à chaque mot, à chaque phrase, nous entrons doucement dans la troisième étape.

Meditatio : méditation

 La réflexion, l’imagination, la rumination, sont tous des mots qui décrivent cette phase. Le passage devient réel pour nous. Nous nous situons dans la scène. Nous utilisons l’imagination que Dieu nous a donnée pour voir la situation, la ressentir, la vivre. En nous plaçant dans la situation, nous devenons conscients de détails que nous n’avions pas notés auparavant. La Parole devient vivante, efficace. Parfois, ce n’est qu’une phrase, qu’une idée, qu’une image qui retient notre attention et nous interpelle. Cette idée devient vivante pour nous. Notre cœur en saisit le sens et surtout son application à notre vie. Peut-être Dieu nous dirige-t-il maintenant vers d’autres passages qui reprennent ce thème. Peut-être nous montre-t-il clairement une situation précise où il veut que nous mettions en pratique cette vérité. Dieu parle à notre cœur d’une façon pratique. Il nous rappelle qui il est, qui nous sommes et à quoi il nous appelle. Nous apprenons de lui, et non seulement d’un livre, et nous le voyons qui nous transforme. Cette constatation nous amène à la prochaine étape :

Oratio : prière

Nous répondons à l’enseignement de Dieu. Nous avons compris du cœur et nous désirons mettre en pratique ce que Dieu nous a montré. Peut-être est-ce un temps de repentance. Peut-être est-ce un temps d’actions de grâce. Peut-être Dieu nous invite-t-il à intercéder pour des personnes en particulier. Nous lui demandons la sagesse et la puissance d’obéir à ses directives. Nous sommes conscients de son amour et de sa beauté et notre cœur répond à sa présence en entrant dans un temps d’adoration. Il se peut même que nous commencions à chanter. Nous entrons naturellement dans la prochaine étape :

Contemplatio : Contemplation

Nos yeux sont fixés sur Dieu. Nous l’adorons de tout notre cœur. Nous ne pensons plus à nous-mêmes, mais seulement à lui. Nous vivons le commandement trouvé au Psaume 46.11 : « Arrêtez, et sachez que je suis Dieu. »

Mais vient le temps où Dieu nous appelle à retourner à notre activité, assurés de sa présence avec nous et en nous. Nous entrons dans la dernière étape.

Incarnatio : Incarnation

Au cours de la journée, nous continuons à réfléchir à ce que nous avons lu. Nous cherchons activement à obéir à ce que Dieu nous dit de faire. Nous voyons Dieu à l’œuvre en réponse à notre obéissance. Nous prenons son joug sur nous, nous marchons avec lui, nous apprenons de lui et nous trouvons le repos pour nos âmes. Plus nous pratiquons la méditation biblique, plus nous apprenons à vivre dans la présence du Seigneur. Nous apprenons à écouter sa voix qui nous guide, nous corrige, nous fortifie. La pratique quotidienne de la méditation est une des disciplines qui nous aident à marcher par l’Esprit parce que c’est une façon d’apprendre à nous approcher de Dieu, à l’écouter, à mieux le connaître et à lui obéir par sa puissance qui agit en nous (Éphésiens 3.16-21).

À lire aussi :

La prière, un dialogue permanent avec Dieu

Print


Tags: , , , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Jésus est-il réellement mort sur la croix?

Voir résultats

Loading ... Loading ...