Eau vive

Auteur : Anne-Marie Montgomery

gain_eauChaque matin, à mon réveil, je me rends à la salle de bain. J’ouvre le robinet, et une eau pure et fraîche en sort. Chaque jour, j’ai facilement accès à toute l’eau qu’il me faut pour me brosser les dents, me laver, préparer mon café, faire le ménage ou le lavage…

Nous sommes si riches en eau au Canada. Mais ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Depuis cet été, je réfléchis souvent à ce fait. Cela a commencé lorsque j’ai regardé un documentaire à la télé : A World Without Water. Ce film a soulevé des faits terrifiants.

« T’as pas honte?! »

Cette phrase condamnatrice ne nous a-t-elle pas tous flagellés à un moment ou autre? Ne luttons-nous pas tous contre la honte, ce sentiment désagréable de ne pas être à la hauteur des attentes d’autrui, ou même de nos propres attentes à notre sujet?

La honte se trouverait-elle à la racine de tout manque d’estime de soi?

Tant de choses peuvent devenir sources de honte : un acte destructif que nous regrettons profondément; notre victimisation aux mains des autres; une maladie quelconque; un échec cuisant; une faiblesse ou un manquement dont nous aimerions tant nous trouver délivrés…

Il me semble que la honte prend de plus en plus d'ampleur dans notre société depuis qu’Internet existe. Aujourd’hui, n’importe qui peut afficher nos moindres défauts et méfaits en ligne, aux yeux du monde entier. Et cela peut avoir des effets dévastateurs.

Nous n’avons qu’à songer à toutes ses personnes qui se suicident parce que quelqu’un a affiché en ligne une photo ou un vidéoclip qui leur faisait honte, au point qu’elles ont préféré mettre un terme à leur vie plutôt que de vivre, marginalisées.

« T’as pas honte? » N’est-ce pas le message subliminal de toute annonce publicitaire? « T’as pas honte de faire de l’embonpoint? T’as pas honte de tes vêtements, de tes dents, de tes cheveux, de ta peau, de ta forme physique? T’as pas honte de ta voiture, de ta maison, de tes meubles? T’as pas honte? »

Oui, notre société nous motive par la honte, et ce, constamment. Et cela peut nous anéantir.

Est-ce possible d'être délivrés de cette honte qui nous hante?

La semaine dernière, j’ai regardé un film qui m’a invité à réfléchir à cette question. Il s’agit du film Magdalène, l’histoire de Jésus telle que racontée par Marie de Magdala. Nous y découvrons comment Jésus l’a délivreé de la honte, et comment il peut nous en délivrer aussi. Je vous invite donc à prendre le temps de regarder ce film , en notant surtout la compassion et l'amour étonnants de Jésus pour les personnes les plus marginalisées et seules de son époque…

En voici un clip :

 


Est-ce là la solution à la honte? L’expérience d’une compassion et d’un amour parfaits que nous manifestons alors à notre tour?

Qu’en dites vous?

Voir aussi une étude en ligne:

Libérés de la honte

 

Plus d’un milliard de personnes sur cette terre n’ont pas de source fiable d’eau potable. On estime que près de 50 % des habitants des pays en voie de développement souffrent de maladies liées aux problèmes d’assainissement des eaux, et que 90 % des maladies diarrhéiques (la deuxième cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans) sont dues aux problèmes d’hygiène causés par un manque d’eau potable.

Et la situation se complique. Car de plus en plus, l’approvisionnement en eau en milieu urbain relève de sociétés privées. Si les riches peuvent facilement acheter cette eau, les pauvres se voient de plus en plus coupés des sources d’eau potable qui les entourent. Et certains choisissent alors de la voler.

En plus, des compagnies comme Coca-Cola s’installent dans ces pays et embouteillent l’eau qui servait jadis à l’irrigation et à l’approvisionnement en eau de la population environnante. N’est-ce pas voler l’eau des habitants de la région que d’agir ainsi?

Voici d’autres questions que je me pose :

Les municipalités devraient-elles permettre la privatisation de l’approvisionnement en eau et ne l’offrir qu’aux personnes qui peuvent se la payer?

Les personnes qui volent cette eau pour la donner aux pauvres sont-elles dans le droit ou dans le tort?

Devrait-on interdire aux compagnies qui vendent des produits à base d’eau de s’installer là où il existe déjà une carence d’eau potable?

Liens suggérés (en anglais seulement): GAiN, Flow

Print


Tags: , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...