Devenir

Auteur: Anne-Marie Montgomery

butterfly on shoe closeup-1Cela t’arrive-t-il parfois de vouloir devenir meilleur?

Cela m’arrive… je dirai même que cela m’arrive assez souvent.

J’aimerais être plus mince, plus en forme…
J’aimerais être moins colérique, plus patiente et douce…
J’aimerais mieux aimer, mieux pardonner, mieux accueillir les autres…

Cela pourrait me mener à la dépression si ce n’était que pour la promesse certaine de Dieu.

J’ai lu cette promesse dans la Bible quelques années après avoir commencé à suivre Jésus, et elle a fait toute la différence dans ma vie… et dans ma réaction au fait que je suis encore si loin d’être la personne que j’aspire à devenir.

Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!

La promesse, la voici :

« Voyez combien le Père nous a aimés pour que nous puissions être appelés enfants de Dieu — et nous le sommes! Voici pourquoi le monde ne reconnaît pas qui nous sommes : c’est qu’il n’a pas connu le Christ. Mes chers amis, dès à présent nous sommes enfants de Dieu et ce que nous serons un jour n’a pas encore été rendu manifeste. Nous savons que lorsque le Christ paraîtra, nous serons semblables à lui, car nous le verrons tel qu’il est. Tous ceux qui fondent sur le Christ une telle espérance se rendent eux-mêmes purs, tout comme le Christ est pur. » (1 Jean 3.1-3)

Lorsque j’ai ouvert mon cœur à Jésus, je suis devenue enfant de Dieu. Depuis, il travaille à me transformer tranquillement à son image. Et il promet qu’un jour, je serai comme lui, parce que je le verrai tel qu’il est…

Je verrai Jésus et je serai alors comme lui… je refléterai constamment et pour l’éternité son amour, sa joie, sa patience, sa bonté, sa bienveillance, sa douceur, sa sagesse, sa fidélité, son amabilité, sa sainteté. Toute trace de mal en moi sera rayée. Oui, Dieu promet qu’un jour, je serai tout ce qu’il m’a créée pour être. Ce sera le cas, non seulement pour moi, mais pour tous ceux et celles qui ouvrent leur cœur à Jésus et disent oui à cette offre de transformation. Peux-tu imaginer une promesse plus merveilleuse que celle-là? Peux-tu imaginer un plus grand amour que celui que Dieu démontre en rendant tout cela possible?

Je ne peux même pas exprimer comment cette assurance vient me consoler et me rassurer lorsque je manque mon coup, lorsque je fais le mal que je ne voudrais pas faire, lorsque je ne fais pas le bien que j’aimerais faire…

Je ne suis pas encore celle que je veux être, mais un jour, je ne connaîtrai plus cette tristesse.

Un jour, je serai pleinement délivrée du mal.

Un jour, je serai comme Jésus.

Que j’ai hâte que ce soit le cas!

À lire aussi : Métamorphose ultime

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires