Le Shack/ La Cabane

Auteur : Anne-Marie Montgomery

shackdossier248Eh oui! Ce week-end, j’ai lu le best-seller Le Shack (La Cabane), un roman fantaisiste écrit par W. Paul Young.

C’est l’histoire d’un père, Mack, tourmenté par l’enlèvement et le meurtre de sa fille cadette, Missy. Il reçoit une invitation à passer un week-end à la cabane…   l’endroit même où des agents du FBI auraient trouvé par le passé la robe ensanglantée de sa fille. Il décide de s’y rendre, malgré le danger, en cachant à sa famille le motif et la destination de son voyage.

Qui vient-il rencontrer dans ce lieu qui n’est pour lui qu’un lieu de tourments et de regrets?

Dieu… qui choisit exceptionnellement de se rendre visible à Mack pour mieux dialoguer avec lui.

Je me suis levée avant l’aube samedi dernier, alors que le monde était silencieux et sombre. J’ai descendu l’escalier sans faire de bruit pour ouvrir les rideaux du salon. À la lueur du lampadaire, je voyais la neige tomber doucement au sol. Le gratte-neige n’avais pas déblayé la route : tout était recouvert d’une douce couette blanche.

« Quelle belle journée pour une promenade! », me suis-je dit. Et c’est alors qu’une petite voix intérieure m’a chuchoté : « Pourquoi tarder? Vas-y! » Et donc, je me suis habillée chaudement pour ensuite m’aventurer dans la pénombre de l’aube.

Tranquillité

Un silence inhabituel m’a accueilli. L’air semblait si pur et frais, nouvellement nettoyé comme il l’était par la descente des flocons. Tandis que je me promenais ici et là dans le quartier, le jour s’est levé, transformant les tons bleuâtres de la neige en une douce blancheur. C’était pour moi l’un de ces moments de bien-être intense qui me remplissent d’une joie transcendante. Mon cœur semblait exploser de reconnaissance envers celui qui avait créé un monde si merveilleux. C’était comme si une nouvelle dimension de la beauté de Dieu se présentait à moi.

Avez-vous déjà vécu un tel moment de transcendance, de sorte que vous aviez l’impression d’entrevoir Dieu alors que vous contempliez sa création en vous émerveillant de sa beauté? En ce moment, avez-vous désiré voir cette conscience de Dieu se transformer en une contemplation de plus en plus profonde de sa personne?

C’est le cas pour moi, et ce, depuis ma tendre enfance.

Qu'en est-il pour vous?

À lire aussi : Éveil à la présence de Dieu

Nous y trouvons donc le Charpentier attendu, mais aussi le Père/Mère (car Dieu n’est ni mâle, ni femelle, mais Esprit, et manifeste à la fois des qualités masculines et féminines), et le Saint-Esprit.

Certes, l’auteur s’est donné une tâche impossible en tentant de représenter la Trinité, le Dieu incompréhensible, éternel et infini, sous forme corporelle (ou plutôt sous des formes corporelles, puisqu’il représente Dieu comme trois personnes qui ne forment qu’un Être).  Je suis certaine que certains diront qu’il a échoué dans sa tâche, et que le Dieu qu’il nous présente ici est trop « humain »; pas assez « divin ». Et ils ont peut-être raison.

Cependant, Paul Young a réussi à peindre un portrait vif et attirant de ce qu’est la prière pour la personne qui a confié sa vie à Jésus : un dialogue intime avec Dieu. En fait, Mack passe son temps à la cabane à parler avec Dieu, parfois en s’adressant au Père, parfois au Fils, parfois à l’Esprit. Au cours de ce week-end, Mack découvre qu’il peut exprimer à Dieu toute sa colère, sa déception, ses doutes… Il trouve la liberté de poser à Dieu ces grandes questions de la vie qui le tracassent depuis si longtemps… Et il accueille peu à peu la vision de Dieu sur la vie, la souffrance et la mort, une vision éternelle plutôt que temporelle.

Cette rencontre avec le Créateur Rédempteur le libère de son chagrin, de sa haine et de sa colère, et lui permet de ressentir de nouveau l’espoir, l’amour et la foi que seul Dieu peut donner.

J’ai vécu moi-même de tels moments dans la prière à la suite du décès tragique de mon père. Seulement, pour moi, le dialogue a duré des mois, et non seulement un week-end. Je puis donc affirmer que Dieu, bien qu’il demeure invisible à nos yeux, peut et veut communiquer profondément avec nous.

En fait, c’est pour nous réconcilier avec le Père et  nous unir à lui par son Esprit que Jésus est venu. Il veut être pour chacun de nous le Consolateur que nous trouvons dans les pages de ce roman. Considérer cette invitation, tirée de l’évangile de Matthieu : « Venez à moi, vous tous qui êtes chargés et fatigués, et je vous donnerai le repos. Prenez mon joug sur vous et apprenez de moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Car mon joug est doux, et mon fardeau, léger. »

La prière, selon Jésus, est cette relation personnelle, intime et transformatrice : un vrai dialogue avec Dieu, qui nous répond par sa Parole et son Esprit.

Si seulement nous venions à lui…

Print


Tags: , , , , , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...