Emmanuel

Auteur : Anne-Marie Montgomery

Comment vous préparez-vous à célébrer Noël?

Comme tout le monde, je passe du temps à acheter des cadeaux, à préparer des desserts, à nettoyer et à décorer la maison. Mais je prends aussi un peu de temps chaque jour en décembre pour réfléchir à la vie de Jésus.

La semaine dernière, j’ai commencé à lire l’évangile selon Matthieu.  Je me suis arrêtée aux titres et aux noms donnés à Jésus au premier chapitre, et j’ai réfléchi à ces noms toute la semaine. Un de ces noms est Emmanuel… C’est hébreu pour « Avec nous — Dieu ».

Dieu avec nous…

Avant de créer l’univers et le temps, Dieu savait déjà tout ce qu’il ferait au cours de l’histoire. Il nous a donc créés de telle manière à ce qu’il puisse s’incarner parmi nous. Il nous a créés à son image.

croix2014La croix de Christ nous offense, elle nous offense profondément.
Pourquoi?



Parce qu’elle déclare ouvertement l’amour de Dieu pour tous.

Pour tous?
Oui, pour tous.


Car il n’y a aucune distinction... Sur ce bois infâme, Jésus, l’Agneau de Dieu, a enlevé le péché du monde entier.

Donc,

  • tous peuvent être pardonnés;

  • tous peuvent être réconciliés avec Dieu;

  • tous peuvent naître de nouveau;

  • tous peuvent devenir enfants de Dieu;

  • tous peuvent devenir comme Jésus;

  • tous peuvent recevoir la vie éternelle en cadeau;

  • tous peuvent être habités par l’Esprit de Dieu;

  • tous peuvent jouir d’une relation intime avec Dieu;

  • tous peuvent servir Dieu dans la paix et dans la joie tous les jours de leur vie.


Tous? Oui, tous!

  • Le meurtrier? Oui. Grâce à la croix.

  • Le violent? Oui. Grâce à la croix.

  • Le voleur? Oui. Grâce à la croix.

  • Le menteur? Oui. Grâce à la croix.

  • L’adultère? Oui. Grâce à la croix.

  • L’idolâtre? Oui. Grâce à la croix.

  • Le pédophile? Oui. Grâce à la croix.

  • Le violeur? Oui. Grâce à la croix.

  • L’homosexuel? Oui. Grâce à la croix.

  • Le transgenre? Oui. Grâce à la croix.

  • Le terroriste qui vient de crucifier un enfant? Oui. Grâce à la croix.

  • L'avare qui se fiche de tous? Oui. Grâce à la croix.

  • La prostituée? Oui. Grâce à la croix.

  • Moi? Oui. Grâce à la croix.


Tous, sans exception. Grâce à la croix. Il n’y a rien à mériter. Tout est don de la grâce.
La croix de Christ nous offense, elle nous offense profondément.

Pourquoi?



Parce que ce n’est que grâce à la croix de Christ que Dieu peut nous déclarer justes à ses yeux, purifiés de tout péché.

Oui, autant la croix de Christ déclare que la dette du péché est payé en entier, autant elle déclare que le péché du monde devait être payé en entier par Dieu lui-même, et non par nous.

Elle déclare ouvertement que sans elle, aucun de nous ne peut :

  • être pardonné et réconcilié avec Dieu,

  • naître de nouveau,

  • devenir enfants de Dieu,

  • devenir comme Jésus,

  • recevoir la vie éternelle,

  • être habité par l’Esprit de Dieu,

  • jouir d’une relation intime avec Dieu

  • ou servir Dieu dans la paix et dans la joie tous les jours de sa vie.


Aucun de nous ne peut mériter rien de tout cela.
Aucun de nous? Non.

  • Les personnes bonnes et morales? Non.

  • Les adeptes fidèles des différentes religions? Non.

  • Les personnes hétérosexuelles et monogames? Non.

  • Les personnes sincères? Non.

  • Les personnes qui ont toujours essayé de faire le bien? Non.

  • Les personnes qui prient et méditent et cherchent à se soumettre à Dieu? Non.

  • Personne? Personne.

  • Moi? Non. Sans Christ, sans la croix, non.



La croix de Christ déclare que Dieu est inclusif : tous peuvent venir à lui.
La croix de Christ déclare que Dieu est exclusif : nous ne pouvons venir à lui que par son Fils, Jésus.


Et cela nous offense... Cela nous offense profondément.


Il savait à quel point il était difficile pour nous de même imaginer un être infini, invisible, parfait. Et donc, dans son désir intense de nous révéler sa personne et son amour, il est venu parmi nous. Jésus, éternellement existant auprès du Père, a pris sur lui notre humanité, et par sa résurrection, il demeure à tout jamais pleinement homme, pleinement Dieu.

Comme nous, Jésus a connu le froid et la chaleur, la faim et la soif, la tristesse et la joie, la fatigue et le deuil. Il a connu la solitude et l’amitié, la vie en famille et en communauté.

Comme certains d’entre nous, Jésus a été abandonné, trahi, renié, injustement accusé, pourchassé, haï, maltraité, tué.

Et dans tout cela, il nous a fait voir l’amour du Père, son amour… infini.

Un des amis de Jésus, Jean, le dit ainsi dans une de ces lettres :

« Nous vous annonçons le message de celui qui est la vie. Nous vous annonçons ce qui était dès le commencement : nous l’avons entendu, nous l’avons vu de nos propres yeux, nous l’avons contemplé et nos mains l’ont touché. Celui qui est la vie s’est manifesté : nous l’avons vu, nous en parlons en témoins et nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès du Père et qui s’est manifestée pour nous. Oui, ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, la communion dont nous jouissons est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. »

Emmanuel… Dieu avec nous…

Qui nous invite à vivre avec lui… pour toujours.

Voilà ce que je célèbre à Noël.

Joyeux Noël!

Print


Tags: , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...