Haïti

Auteur : Anne-Marie Montgomery

Tout le monde en parle… tout le monde y pense…

La dévastation causée par le tremblement de terre en Haïti nous préoccupe tous.

Nous pleurons le décès de tant de personnes, la souffrance de millions d’autres, et notre cœur nous invite à aller au-delà de la compassion pour agir.

C’est en de tels moments de souffrance catastrophique que nous découvrons la puissance de la solidarité.  Nous pouvons tous faire quelque chose : donner, prier, aller. En donnant tous un peu, nous pouvons voir des millions de dollars en dons récoltés.

Le gouvernement fédéral nous encourage à l’action en offrant de doubler tout don que nous offrons d’ici le 12 février 2010 aux œuvres humanitaires qui se rendent en Haïti pour offrir des soins d’urgence à cette populace déplacée, mais non vaincue.

Hier soir, aux nouvelles, j’ai vu un vidéoclip de Haïtiens réunis ensemble pour prier, pour chanter et pour louer Jésus. Ils étaient là, sans abri, sans quoi que ce soit, et ils se réjouissaient dans l’amour de Dieu pour eux. Quel témoignage à la foi et à l’amour! Quel exemple frappant pour nous tous!

Ma mère avait coutume de dire que si nous étions pareils, l’un de nous serait de trop. Les différences entre conjoints créent un grand potentiel de complémentarité, mais ouvrent aussi la porte aux conflits. Précisons toutefois que les conflits sont normaux et peuvent être bénéfiques, à condition d’être gérés de façon ni trop passive, ni trop agressive. On voit souvent jouer la même dynamique malsaine où l’un attaque pendant que l’autre s’isole. Apprenez plutôt à aborder les conflits de façon positive, en gardant confiance en votreconjoint et dans le lien solide qui vous unit. Allez-y, offrez-vous une « bonne » dispute!

  • À ÉVALUER EN COUPLE    Êtes-vous du genre à attaquer ou à vous retirer?

  • À EXPLORER      À quoi un conflit positif ressemblerait-il?

  • À DÉTERMINER ENSEMBLE    Quand vous voyez venir un conflit, oubliez la fuite ou l’attaque.      CHERCHEZ plutôt une solution gagnante pour vous deux.

  • À GARDER EN TÊTE    Les conflits constructifs sont orientés sur la recherche d’une solution, pas sur les personnes. C’est ainsi qu’on approfondit une relation.


 

« Si le cœur d’un homme est pénétré de sagesse, il parlera de façon avisée, et ses paroles serontd’autant plus persuasives. D’aimables paroles sont comme un rayon de miel : douces pour l’âme et bienfaisantes pour le corps. »

Proverbe de Salomon (Proverbes 16:23-24)

Print


Tags: , , , , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...