L’église d’ailleurs en Haïti… bénédiction ou problème?

Auteur: Anne-Marie Montgomery

Si vous suivez les nouvelles, vous savez que cette semaine, des missionnaires chrétiens se sont trouvés en prison en Haïti, accusés de rapt d’enfants.

Dix missionnaires, aidés d’un pasteur en Haïti, auraient cru bon d’amener des enfants à un orphelinat en République Dominicaine pour leur offrir un meilleur avenir. Selon la responsable du groupe, elle ignorait qu’il y avait des démarches légales à suivre dans de tels cas.

J’avoue que cette nouvelle m’a perturbée. Je ne comprends pas comment ils ont pu penser qu’ils pourraient franchir la frontière sans la documentation nécessaire. Agissaient-ils par simple ignorance, ou avaient-ils choisis délibérément de contourner les lois du pays?

De toute façon, ils ont négligé un principe biblique essentiel, donné par Paul dans sa lettre aux Romains, au chapitre 13, les versets 1-5:

«Que tout homme se soumette aux autorités supérieures, car il n’y a pas d’autorité qui ne vienne de Dieu, et celles qui existent ont été mises en place par Dieu. C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité lutte contre une disposition établie par Dieu, et ceux qui sont engagés dans une telle lutte recevront le châtiment qu’ils se seront attiré. Car ce sont les malfaiteurs, et non ceux qui pratiquent le bien, qui ont à redouter les magistrats. Tu ne veux pas avoir peur de l’autorité? Fais le bien, et l’autorité t’approuvera. Car l’autorité est au service de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, redoute-la. Car ce n’est pas pour rien qu’elle peut punir de mort. Elle est, en effet, au service de Dieu pour manifester sa colère et punir celui qui fait le mal. C’est pourquoi il est nécessaire de se soumettre à l’autorité, non seulement par peur de la punition, mais surtout par motif de conscience.»

Lorsque nous voyons la souffrance qui nous entoure, nous pourrions être tentés d’agir rapidement et de faire fi des lois. Mais Dieu nous dit que les gouvernements existent pour protéger leurs citoyens, et que nous l’honorons en les respectant et en suivant leurs lois. Sinon, nous pouvons nous attendre à vivre les conséquences de notre désobéissance.

Cela me peine de voir des chrétiens qui ne semblent pas avoir pris le temps de considérer ce conseil et de le suivre.

Et vous, quelle est votre réaction à tout cela?

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires