Avide de joie

Auteur : Anne-Marie Montgomery

Nous l’avons vu chaque jour pendant les Jeux olympiques : cette joie rayonnante qui se dégageait de l’athlète triomphant et qui se répandait dans la foule pour envahir le cœur de chaque personne qui l’avait encouragé dans la poursuite de son but.

Y a-t-il de plus grande joie que celle qui accompagne l’accomplissement d’un rêve quasi impossible?

Il me semble que l’intensité de cette joie est en proportion directe avec les privations et les efforts exigés par sa poursuite.

Pourquoi avons-nous la capacité de ressentir la joie? Pourquoi la réalisation d’un rêve importe-t-elle tant pour nous, et provoque une si grande réaction en nous?

Ma mère avait coutume de dire que si nous étions pareils, l’un de nous serait de trop. Les différences entre conjoints créent un grand potentiel de complémentarité, mais ouvrent aussi la porte aux conflits. Précisons toutefois que les conflits sont normaux et peuvent être bénéfiques, à condition d’être gérés de façon ni trop passive, ni trop agressive. On voit souvent jouer la même dynamique malsaine où l’un attaque pendant que l’autre s’isole. Apprenez plutôt à aborder les conflits de façon positive, en gardant confiance en votreconjoint et dans le lien solide qui vous unit. Allez-y, offrez-vous une « bonne » dispute!

  • À ÉVALUER EN COUPLE    Êtes-vous du genre à attaquer ou à vous retirer?

  • À EXPLORER      À quoi un conflit positif ressemblerait-il?

  • À DÉTERMINER ENSEMBLE    Quand vous voyez venir un conflit, oubliez la fuite ou l’attaque.      CHERCHEZ plutôt une solution gagnante pour vous deux.

  • À GARDER EN TÊTE    Les conflits constructifs sont orientés sur la recherche d’une solution, pas sur les personnes. C’est ainsi qu’on approfondit une relation.


 

« Si le cœur d’un homme est pénétré de sagesse, il parlera de façon avisée, et ses paroles serontd’autant plus persuasives. D’aimables paroles sont comme un rayon de miel : douces pour l’âme et bienfaisantes pour le corps. »

Proverbe de Salomon (Proverbes 16:23-24)

Serait-ce parce que la joie est la réponse de Dieu à la réalisation de son rêve, et qu’il nous a créés capables de connaître cette même joie?

C’est ce que semblent me dire ces phrases dans la Bible, qui décrivent combien la joie de voir son rêve s’accomplir a motivé Jésus à passer par une souffrance atroce :

« C’est pourquoi, nous aussi qui sommes entourés d’une telle foule de témoins, débarrassons-nous de tout fardeau, et du péché qui nous cerne si facilement de tous côtés, et courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée. Gardons les yeux fixés sur Jésus, qui nous a ouvert le chemin de la foi et qui la porte à la perfection. Parce qu’il avait en vue la joie qui lui était réservée, il a enduré la mort sur la croix, en méprisant la honte attachée à un tel supplice, et désormais il siège à la droite du trône de Dieu. »

Cela me touche beaucoup, surtout lorsque je constate que son rêve, c’était de pouvoir offrir la vie éternelle à tout être humain, malgré notre révolte contre lui… Une offre éblouissante qu’il nous laisse libres d’accueillir ou de rejeter…

Print


Tags: , , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...