La prophétie

Auteur : Anne-Marie Montgomery

La prophétie t’intéresse-t-elle?

Vu la popularité du film 2012, je dirais que je ne suis pas la seule à m’y intéresser. Certes, il est intéressant de se pencher sur des prophéties qui attendent leur accomplissement, mais j’avoue que ce que j”aime surtout étudier, ce sont  les prophéties anciennes qui ont déjà vu leur véridicité confirmée par les faits.  C’est surtout le cas lorsque les prophéties en question ne laissent aucun doute à leur accomplissement du fait de leur précision. Parmi les livres qui présentent de telles prophéties, un se tient unique par la quantité de prophéties détaillées qu’il contient. En  voici un exemple, écrit environ 700 ans avant notre ère:

Dernièrement, je constate de nouveau qu’il y a une chose qu’il est en mon pouvoir de faire qui influence la qualité de ma vie plus que toute autre chose. Chaque jour, je peux choisir les pensées que je vais entretenir.

Ce n’est pas là un nouveau principe. Il y a près de 2000 ans, un de mes auteurs préférés, Paul, a dit ceci : « Enfin, frères, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d'amour ou d'approbation, de tout ce qui mérite respect et louange.[i] » Ailleurs, ce même auteur dit ceci : « Et nous tous qui, le visage découvert, contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l'éclat ne cesse de grandir. C'est là l'œuvre du Seigneur, c'est-à-dire de l'Esprit.[ii] »

Existe-t-il un être plus vrai, noble, juste, pur, digne d’amour et d’approbation, digne de respect et de louange que Dieu? Pouvons-nous trouver une personne plus parfaite que Jésus à contempler?

Jésus nous dit qu’il est venu faire de nous de nouvelles personnes capables de refléter de nouveau l’image de Dieu. Ici, Paul nous dit que c’est en contemplant Jésus dans toute sa gloire que nous devenons de plus en plus comme lui, par l’œuvre de son Esprit.

Cet été, j’ai voulu apprendre à tourner mes pensées plus constamment vers Jésus.

 Pour m’aider à faire cela, j’ai consacré plus de temps à la lecture, l’étude et la méditation de sa Parole dans le but précis de fixer mes yeux sur Jésus,  en invitant l’Esprit à me parler et à me changer.

Je ne saurais vous décrire toute la joie que j’ai trouvée et que je continue à trouver à réfléchir longuement à l’amour infini de Jésus pour moi, à sa présence puissante en moi et à la destinée inouïe qui m’attend dans l’éternité grâce à lui.

Je veux continuer de me nourrir longuement de sa Parole et de son Esprit. Je veux continuer de garder les yeux fixés sur lui et de l’inviter à m’accompagner tout au long de ma journée.

Aimeriez-vous aussi le faire? Il vous attend.

Cet été, une foule de personnes se sont tenues dehors pendant des heures dans l’espoir de voir le Prince William, Kate et leur bébé, ne serait-ce que pour quelques minutes. Lorsque cela vient à notre Roi, nous n’avons pas à nous contenter de quelques instants en sa présence. Il nous invite à nous approcher avec confiance de son trône de grâce[iii], de nous asseoir avec lui dans les lieux célestes[iv] pour le connaître de plus en plus profondément, chaque jour de notre vie.

À lire aussi :

La méditation biblique

La prière, un dialogue permanent avec Dieu










Qui a cru à ce qui nous était annoncé?

Qui a reconnu le bras de l’Éternel?

Il s’est élevé devant lui comme une faible plante,

Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée;

Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards,

Et son aspect n’avait rien pour nous plaire.

Méprisé et abandonné des hommes,

Homme de douleur et habitué à la souffrance,

Semblable à celui dont on détourne le visage,

Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas.

Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées,

C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé;

Et nous l’avons considéré comme puni,

Frappé de Dieu, et humilié.

Mais il était blessé pour nos péchés,

Brisé pour nos iniquités;

Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui,

Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

Nous étions tous errants comme des brebis,

Chacun suivait sa propre voie;

Et l’Éternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous.

Il a été maltraité et opprimé,

Et il n’a point ouvert la bouche,

Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie,

A une brebis muette devant ceux qui la tondent;

Il n’a point ouvert la bouche.

Il a été enlevé par l’angoisse et le châtiment;

Et parmi ceux de sa génération,

qui a cru

Qu’il était retranché de la terre des vivants

Et frappé pour les péchés de mon peuple?

On a mis son sépulcre parmi les méchants,

Son tombeau avec le riche,

Quoiqu’il n’eût point commis de violence

Et qu’il n’y eût point de fraude dans sa bouche.

Il a plu à l’Éternel de le briser par la souffrance…

Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché,

Il verra une postérité et prolongera ses jours;

Et l’œuvre de l’Éternel prospérera entre ses mains.

A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards;

Par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d’hommes,

Et il se chargera de leurs iniquités.

C’est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands;

Il partagera le butin avec les puissants,

Parce qu’il s’est livré lui-même à la mort,

Et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs,

Parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes,

Et qu’il a intercédé pour les coupables. (Ésaïe 53)

Ce clip montre l’accomplissement frappant de cette prophétie.

Print


Tags: , , , , , , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Désolé, il n'y a aucun sondage pour l'instant.