Avide de vie

Auteur : Anne-Marie Montgomery

Certains de mes amis ont perdu des êtres chers récemment : une maman, un papa, un neveu…

Nous connaissons tous ce deuil perçant qui vient tout bouleverser, qui nous fait constater si péniblement notre impuissance face à la mort.

Malgré toutes nos tentatives, toute notre recherche, nous n’arrivons pas à vaincre la mort; nous n’arrivons pas à nous protéger de cet ennemi implacable qui nous traque tous.

Dès notre premier souffle, nous nous dirigeons vers notre dernier souffle.

Certes, à observer le monde, il est facile de constater que tout autour de nous est en train de périr; même les étoiles meurent un jour. Si la vie se résume à ce que nous pouvons voir, si nous ne sommes que le produit du hasard et du temps, nous devrions trouver cela tout à fait naturel de périr.

Ma mère avait coutume de dire que si nous étions pareils, l’un de nous serait de trop. Les différences entre conjoints créent un grand potentiel de complémentarité, mais ouvrent aussi la porte aux conflits. Précisons toutefois que les conflits sont normaux et peuvent être bénéfiques, à condition d’être gérés de façon ni trop passive, ni trop agressive. On voit souvent jouer la même dynamique malsaine où l’un attaque pendant que l’autre s’isole. Apprenez plutôt à aborder les conflits de façon positive, en gardant confiance en votreconjoint et dans le lien solide qui vous unit. Allez-y, offrez-vous une « bonne » dispute!

  • À ÉVALUER EN COUPLE    Êtes-vous du genre à attaquer ou à vous retirer?

  • À EXPLORER      À quoi un conflit positif ressemblerait-il?

  • À DÉTERMINER ENSEMBLE    Quand vous voyez venir un conflit, oubliez la fuite ou l’attaque.      CHERCHEZ plutôt une solution gagnante pour vous deux.

  • À GARDER EN TÊTE    Les conflits constructifs sont orientés sur la recherche d’une solution, pas sur les personnes. C’est ainsi qu’on approfondit une relation.


 

« Si le cœur d’un homme est pénétré de sagesse, il parlera de façon avisée, et ses paroles serontd’autant plus persuasives. D’aimables paroles sont comme un rayon de miel : douces pour l’âme et bienfaisantes pour le corps. »

Proverbe de Salomon (Proverbes 16:23-24)

Mais il y a en nous une voix qui nous crie que cela ne devrait pas être ainsi. Notre âme nous crie que nous n’avons pas été créés pour nous éteindre, mais pour vivre, éternellement.

D’où nous vient ce désir d’éternité?

Est-ce possible de vivre éternellement?

Comment le savoir?

En cette saison de l’année, où tout renaît autour de nous, une fête vient affirmer que nous pouvons vivre éternellement. Une fête vient proclamer que Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle.

Est-ce un conte de fées, ou la plus belle des réalités?

À Pâques, les chrétiens célèbrent un fait inouï : la résurrection de Jésus-Christ. Non pas une simple réanimation, mais une résurrection : Jésus sort de son tombeau, avec un corps transformé. Et il nous promet qu’il nous donnera un jour ce qu’il possède déjà : un corps éternel, impérissable, incorruptible, parfait. Jésus est le premier-né d’entre les morts… le premier à se revêtir d’un corps humain immortel.

Personne d’autre dans toute l’histoire de l’humanité n’est ainsi ressuscité. Personne d’autre n’a ainsi prouvé qu’il a le pouvoir de nous offrir une telle éternité.

Si Jésus est vraiment ressuscité, alors, il y a une solution à la mort, une solution assurée.

À mon avis, cela vaut la peine de prendre le temps de découvrir si c’est vrai…

Voici quelques ressources qui peuvent nous aider dans notre quête:

Un article qui nous invite à découvrir qui est Jésus-Christ

Le film, Un homme sans égal

Une exploration de l’Évangile de Luc

Print


Tags: , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...