Suivre l’Invisible

Auteur : Anne-Marie Montgomery

Parfois, lorsque je dis aux gens que j’ai décidé de suivre Jésus, ils me regardent, consternés, en disant : «Mais, je te croyais intelligente!», comme si je venais de leur dire que je croyais au Père Noël ou à la Fée des dents.

Beaucoup de gens ne font pas de distinction entre croire à un personnage fictif et croire en un être invisible. Pour eux, tout ce qui ne se capte pas par nos cinq sens n’existe pas.

Je comprends la difficulté. Je me suis moi-même posé la question à de multiples reprises…

Comment savoir si Dieu, tel que je le comprends, existe vraiment? Comment savoir si je suis en train de le suivre ou de suivre un être qui n’est que le fruit de l’imagination?

Dernièrement, je constate de nouveau qu’il y a une chose qu’il est en mon pouvoir de faire qui influence la qualité de ma vie plus que toute autre chose. Chaque jour, je peux choisir les pensées que je vais entretenir.

Ce n’est pas là un nouveau principe. Il y a près de 2000 ans, un de mes auteurs préférés, Paul, a dit ceci : « Enfin, frères, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d'amour ou d'approbation, de tout ce qui mérite respect et louange.[i] » Ailleurs, ce même auteur dit ceci : « Et nous tous qui, le visage découvert, contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l'éclat ne cesse de grandir. C'est là l'œuvre du Seigneur, c'est-à-dire de l'Esprit.[ii] »

Existe-t-il un être plus vrai, noble, juste, pur, digne d’amour et d’approbation, digne de respect et de louange que Dieu? Pouvons-nous trouver une personne plus parfaite que Jésus à contempler?

Jésus nous dit qu’il est venu faire de nous de nouvelles personnes capables de refléter de nouveau l’image de Dieu. Ici, Paul nous dit que c’est en contemplant Jésus dans toute sa gloire que nous devenons de plus en plus comme lui, par l’œuvre de son Esprit.

Cet été, j’ai voulu apprendre à tourner mes pensées plus constamment vers Jésus.

 Pour m’aider à faire cela, j’ai consacré plus de temps à la lecture, l’étude et la méditation de sa Parole dans le but précis de fixer mes yeux sur Jésus,  en invitant l’Esprit à me parler et à me changer.

Je ne saurais vous décrire toute la joie que j’ai trouvée et que je continue à trouver à réfléchir longuement à l’amour infini de Jésus pour moi, à sa présence puissante en moi et à la destinée inouïe qui m’attend dans l’éternité grâce à lui.

Je veux continuer de me nourrir longuement de sa Parole et de son Esprit. Je veux continuer de garder les yeux fixés sur lui et de l’inviter à m’accompagner tout au long de ma journée.

Aimeriez-vous aussi le faire? Il vous attend.

Cet été, une foule de personnes se sont tenues dehors pendant des heures dans l’espoir de voir le Prince William, Kate et leur bébé, ne serait-ce que pour quelques minutes. Lorsque cela vient à notre Roi, nous n’avons pas à nous contenter de quelques instants en sa présence. Il nous invite à nous approcher avec confiance de son trône de grâce[iii], de nous asseoir avec lui dans les lieux célestes[iv] pour le connaître de plus en plus profondément, chaque jour de notre vie.

À lire aussi :

La méditation biblique

La prière, un dialogue permanent avec Dieu










C’est une question à laquelle plusieurs se sont attaquées au fil des ans, mais personne n’a offert de meilleure réponse que Dieu lui-même.

Il a résolu le problème en choisissant librement de se rendre visible. Il s’est incarné.

C’est vrai qu’il n’a vécu parmi nous que pendant quelques années.

C’est vrai que pour découvrir ce qu’il a fait et dit pendant ces années, nous devons nous fier aux écrits des gens qui l’ont vu et entendu et touché et côtoyé.

Mais nous devons nous fier aux documents laissés par des témoins oculaires pour toute personne qui a vécu dans l’histoire… Combien d’entre nous doutons de l’existence de César, de Charlemagne ou de Napoléon du simple fait qu’ils ont vécu dans le passé plutôt qu’aujourd’hui?

Oui, nous devons nous fier à l’honnêteté des témoins. Mais avons-nous une raison valide pour douter de l’intégrité des disciples de Jésus?

Je crois que c’est plutôt le contraire. Tout nous porte à croire que leur vie aurait été meilleure s’ils n’avaient pas proclamé le message de Jésus. Après tout, cela ne leur a valu que la persécution, la pauvreté, le danger et la mort…

Mais, nous n’avons pas simplement à nous fier aux documents qu’ils nous ont laissés. Dieu nous offre bien plus que cela.

Jésus a dit quelque chose d’extraordinaire pendant son séjour parmi nous. Il nous a dit qu’il a vécu parmi nous en tant que Dieu fait homme, mais que son Esprit, l’Esprit de Dieu, viendrait habiter en nous, si nous voulions bien l’accueillir.

C’est cette combinaison, les écrits historiques de la vie de Jésus et la présence de l’Esprit de Jésus en nous, qui nous permet de suivre l’Invisible, devenu tangible.

Tout comme Jésus est venu donner la vue aux aveugles et l’ouïe aux sourds, il est venu nous rendre capables de capter la voix et le cœur de Dieu en redonnant vie à notre esprit.

Dieu n’est pas demeuré invisible. Contrairement au Père Noël et à la Fée des dents (qui ne sont que des êtres fictifs), il s’est manifesté ouvertement aux yeux de tous en la personne de son Fils, et offre aujourd’hui de se manifester puissamment en tous ceux qui veulent bien l’accueillir.

Il ne pourrait pas en faire plus pour nous aider à le connaître.

C’est ainsi que Jean, un des amis de Jésus, présente la Bonne Nouvelle, et cela, dès le premier chapitre de son récit de la vie de Jésus

Print


Tags: , , , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...