Merci, Papa!

Auteur: Anne-Marie Montgomery

J’avais 18 ans. La fête des Pères approchait à grands pas, et j’éprouvais le vif désir d’offrir à mon père un gage spécial de mon amour et de ma reconnaissance.  J’ai eu l’idée de lui écrire une chanson. En la rédigeant, j’ai constaté que c’était la première fois de ma vie que je réfléchissais longuement à tout ce que mon père faisait pour nous.

Je n’oublierai jamais la joie qu’il a manifestée en entendant cette chanson. En fait, il est revenu à la maison le jour d’après pour me demander si je voudrais la chanter devant ses amis à la taverne du coin parce qu’ils ne croyaient pas que j’avais écrit une chanson juste pour lui.

C’est un des plus beaux souvenirs de ma jeunesse.

Mon papa est décédé depuis longtemps, mais j’ai décidé de revoir une dernière fois l’héritage qu’il m’a légué de son vivant et de lui écrire un dernier « Merci! »

Merci, papa, pour ton amour fidèle, pour ton engagement à aimer maman pour la vie. L’idée que tu la quittes un jour ne m’a jamais effleuré l’esprit.

Merci pour ton travail diligent et constant. Tu as pourvu à nos besoins au prix de la sueur, de la fatigue et de la douleur.

Merci pour l’exemple de solidarité et d’amitié que tu nous as donné en aidant tes amis lorsqu’ils te le demandaient, même lorsque tu étais épuisé.

Merci pour tout ce que tu nous as enseigné comme enfants en nous invitant à travailler à tes côtés : tu m’as enseigné la mécanique, la charpenterie et le jardinage en prenant le temps de m’expliquer ce que tu faisais, et pourquoi.

Merci d’avoir fait de nous des sportifs en construisant et en réparant nos bicyclettes, en nous achetant des patins, des skis, des balles et des gants de baseball, en entretenant une patinoire tout l’hiver dans la cour arrière, en achetant un canot, un kayak et un bateau, en nous amenant pêcher avec toi, l’été comme l’hiver.

Merci pour l’amour de la nature que tu nous as inculquée en t’organisant pour que nous puissions vivre au chalet tout l’été, et en nous amenant souvent à la ferme pour ramasser les fruits des champs, pratiquer des sports et partir à l’aventure en explorant les bois et les étangs!

Merci pour toutes ces heures consacrées à nous aimer, à enrichir notre vie d’expériences inoubliables!

Papa, pour tout cela et plus encore, merci!

Aujourd’hui, je suis privilégié d’avoir comme mari un homme qui se consacre de plein cœur à sa famille. Il s’investit quotidiennement dans la vie de ses trois filles en pourvoyant à leurs besoins, en s’intéressant à elles, en priant pour elles, en passant du temps avec elles, en pratiquant des sports avec elle, en planifiant des activités et des vacances inoubliables, en transmettant son savoir et en étant là, présent, dans leur vie comme dans la mienne. En cette fête des Pères, je ne veux pas rater l’occasion de dire « Merci!» à cet homme fidèle qui s’est engagé à aimer pour la vie!

Humm…. je me demande ce que je peux faire de spécial cette année…

À lire aussi : Les papas, les princesses, et les tendres soins

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires