Peut-on vraiment changer le monde?

Auteur: Anne-Marie Montgomery

La semaine dernière, nous avons vu les représentants du G-8 et du G-20 se réunir dans l’espoir de changer l’état du monde. Nous avons aussi vu des foules se réunir dans les rues de Toronto dans l’espoir de changer les choses.

Quelques-uns, anarchistes, prônaient le chaos. D’autres, poussés par la compassion et un sens de la justice, voulaient faire valoir les droits des moins nantis ou des plus fragiles de la planète.

Tous cherchaient à changer le monde par leurs paroles et leurs actions.

En les regardant faire, je me suis posé la question suivante : Quelle est la meilleure façon de vraiment changer le monde? Est-ce en travaillant comme dirigeants politiques? Est-ce en protestant le manque d’équité, de compassion et de justice que nous trouvons en ce monde? Est-ce en rejetant toute forme de gouvernance et de loi?

Changez de vie! Métamorphose ultime

Vous voulez changer? Parlez-nous-en!

Est-ce possible que la réponse soit à la fois plus variée et plus simple que cela?

Je lisais dernièrement dans la Bible certains récits d’hommes et de femmes qui ont changé le monde de leur époque pour le meilleur. J’ai constaté que toutes ces personnes avaient suivi un seul et unique principe, bien que cela les ait portées à faire des choses très différentes. Ils avaient tous choisi de se consacrer à la réalisation du rêve que Dieu avait mis dans leur cœur, malgré toutes les difficultés et toute l’opposition que cela pouvait entraîner. Ils ont tous choisi de persévérer jusqu’à ce que ce rêve s’accomplisse.

Et si chacun de nous faisait comme eux? Si chacun de nous demandait à Dieu quelles bonnes œuvres il veut nous confier? (Car Dieu ne nous demande que de faire le bien.) Si chacun de nous poursuivait ce rêve de tout notre cœur, en dépit des difficultés et des embuches? À quel point le monde se trouverait-il transformé pour le mieux?

Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. Éphésiens 2.10

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires