De l’abondance du cœur

Auteur : Gail Rodgers

Cela vous arrive-t-il de lâcher des paroles pour ensuite vous demander : « Mais d’où ça vient, ça? » Parfois, c’est la sagesse qui sort de notre bouche qui nous surprend. Mais souvent, ce qui nous surprend, c’est plutôt le sarcasme, la critique ou la colère que nous venons d’exprimer. Nous avons tous entendu cette petite voix intérieure nous chuchoter : « Je n’aurais pas dû dire cela. » ou « Pourquoi ai-je dit cela? » Parfois, nous nous croyons justifiés dans notre réaction parce que nous croyons que notre auditeur méritait d’entendre ces paroles blessantes, ou mieux encore, que nous méritions de les exprimer!

Les mots sont très puissants. Les paroles qui s’échappent de nos lèvres peuvent être une source de vie ou de mort. Si l’on nous demande de nous rappeler des paroles qui nous ont blessées, cela ne nous prend pas de temps du tout pour que le souvenir de la cicatrice laissée sur notre cœur par des paroles nocives nous revienne. De même, les paroles bienfaisantes qui nous sont adressées viennent nous réchauffer le cœur chaque fois que nous les revoyons en mémoire.

En lisant la Bible, nous découvrons qu’elle a beaucoup à dire au disciple de Jésus au sujet de ses paroles. Écoutez :

« Les paroles des bavards blessent comme des coups d’épée, tandis que le langage des sages est comme un baume qui guérit. » Proverbes 12.1 8

Et encore :

« La mort et la vie sont au pouvoir de la langue : vous aurez à vous rassasier des fruits que votre langue aura produits. » Proverbes 18.21

Il ne faut pas vivre longtemps pour découvrir que ces versets disent vrai. Quelques mots aptes de la part d’un parent ou d’un enseignant peuvent inspirer des rêves de grandeur chez un enfant. Les paroles de vie nous encouragent tous. Mais il est tout aussi vrai que les mots irréfléchis peuvent mettre fin à un rêve ou démolir l’estime de soi, qu’ils soient intentionnels ou non intentionnels. Les paroles négatives découragent les gens et empirent les situations.

Comment alors suivre Jésus? Comment devenir un disciple qui offre des paroles de vie, quand il nous est si facile de laisser échapper des paroles que nous regrettons? La Bible nous dit :

« Ce qu’on dit vient de ce qui remplit le cœur. » Luc 6.45

La solution du problème serait donc de veiller aux pensées que nous entretenons dans notre cœur. Cela revient à inviter l’Esprit Saint à se charger de nos pensées pour que les bonnes attitudes viennent remplacer les mauvaises. Alors, des paroles de vie sortiront tout naturellement de notre bouche. Écoutons nos paroles aujourd’hui. Elles nous révèleront les pensées que nous entretenons dans notre cœur et qui s’en dégagent.

Demandons à l’Esprit de diriger nos pensées, aujourd’hui!

Gail Rodgers adore découvrir la pertinence des Écritures pour la vie quotidienne. En tant qu’auteure, elle s’inspire de son expérience passée dans le domaine de l’aviation ainsi que de son vécu en tant que pasteure pour femmes. Vous pouvez visiter son site anglais pour lire toute sa série de méditations.

Print


Tags: , , , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

Voir résultats

Loading ... Loading ...