Le Fils promis

Auteur : Anne-Marie Montgomery

L’amour de Dieu me dépasse. Jamais je ne parviendrai à le décrire ou à l’exprimer. Mais je vais tout de même tenter de le faire, car son amour me transforme et me fait revivre!

Dans mon dernier blogue, j’ai parlé du fait que dès notre premier acte de révolte en tant que race humaine, Dieu nous a redonné espoir en nous donnant une promesse : un jour, la semence d’une femme mettrait fin à la tyrannie du serpent…

Peu à peu, au fil des siècles, Dieu a précisé les circonstances de la venue de ce fils par l’entremise de ses prophètes. Et lorsque tout était finalement prêt, ce fils promis a vu le jour.

« Car Dieu a tellement aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique

Dernièrement, je constate de nouveau qu’il y a une chose qu’il est en mon pouvoir de faire qui influence la qualité de ma vie plus que toute autre chose. Chaque jour, je peux choisir les pensées que je vais entretenir.

Ce n’est pas là un nouveau principe. Il y a près de 2000 ans, un de mes auteurs préférés, Paul, a dit ceci : « Enfin, frères, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d'amour ou d'approbation, de tout ce qui mérite respect et louange.[i] » Ailleurs, ce même auteur dit ceci : « Et nous tous qui, le visage découvert, contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l'éclat ne cesse de grandir. C'est là l'œuvre du Seigneur, c'est-à-dire de l'Esprit.[ii] »

Existe-t-il un être plus vrai, noble, juste, pur, digne d’amour et d’approbation, digne de respect et de louange que Dieu? Pouvons-nous trouver une personne plus parfaite que Jésus à contempler?

Jésus nous dit qu’il est venu faire de nous de nouvelles personnes capables de refléter de nouveau l’image de Dieu. Ici, Paul nous dit que c’est en contemplant Jésus dans toute sa gloire que nous devenons de plus en plus comme lui, par l’œuvre de son Esprit.

Cet été, j’ai voulu apprendre à tourner mes pensées plus constamment vers Jésus.

 Pour m’aider à faire cela, j’ai consacré plus de temps à la lecture, l’étude et la méditation de sa Parole dans le but précis de fixer mes yeux sur Jésus,  en invitant l’Esprit à me parler et à me changer.

Je ne saurais vous décrire toute la joie que j’ai trouvée et que je continue à trouver à réfléchir longuement à l’amour infini de Jésus pour moi, à sa présence puissante en moi et à la destinée inouïe qui m’attend dans l’éternité grâce à lui.

Je veux continuer de me nourrir longuement de sa Parole et de son Esprit. Je veux continuer de garder les yeux fixés sur lui et de l’inviter à m’accompagner tout au long de ma journée.

Aimeriez-vous aussi le faire? Il vous attend.

Cet été, une foule de personnes se sont tenues dehors pendant des heures dans l’espoir de voir le Prince William, Kate et leur bébé, ne serait-ce que pour quelques minutes. Lorsque cela vient à notre Roi, nous n’avons pas à nous contenter de quelques instants en sa présence. Il nous invite à nous approcher avec confiance de son trône de grâce[iii], de nous asseoir avec lui dans les lieux célestes[iv] pour le connaître de plus en plus profondément, chaque jour de notre vie.

À lire aussi :

La méditation biblique

La prière, un dialogue permanent avec Dieu
, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais ait la vie éternelle… » Jean 3.16

Quel mystère insondable!

Le Créateur de l’univers entier, le Dieu souverain et éternel, le Tout-Puissant, nous a aimés.

Nous avons douté de sa bonté parfaite; il nous a aimés.

Nous avons refusé son règne et sa loi; il nous a aimés.

Nous sommes devenus des enfants révoltés; il nous a aimés.

Nous avons vécu dans l’indifférence la plus complète à son égard; il nous a aimés.

Nous l’avons remplacé par des dieux qui n’étaient que le fruit de notre imagination; il nous a aimés.

Qui aurait soupçonné que Dieu puisse manifester envers nous un si grand amour, une si grande grâce, quand nous méritions plutôt sa colère et son jugement?

Le fils restaurateur promis à nos ancêtres dès l’aube de l’histoire était non seulement fils d’Adam, non seulement fils d’Abraham, non seulement fils de David… il était le Fils unique de Dieu.

Jésus, éternellement présent auprès du Père, a accepté de prendre sur lui notre humanité, non seulement pour un temps, mais pour toujours! Car, en acceptant de devenir homme, en acceptant de naître, de mourir et de ressusciter des morts en tant qu’être humain, Jésus a du même coup accepté de demeurer à la fois pleinement homme et pleinement Dieu à tout jamais!

Ce n’est que l’amour qui l’a poussé à s’identifier ainsi à nous : le plus parfait des amours, le plus pur des amours, le plus infini des amours : son amour pour nous.

Dieu nous a tellement aimés…

Print


Tags: , , , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Jésus est-il réellement mort sur la croix?

Voir résultats

Loading ... Loading ...