En avent, avec Jésus : Jour 3

Auteur: Anne-Marie Montgomery

Qu’auriez-vous fait en entendant le message de Jean-Baptiste, annonçant la venue du Messie, du Fils de Dieu, de l’Agneau de Dieu qui enlève tout le mal en ce monde?

Joignez-vous à moi pour lire Jean 1.35-51, en réfléchissant à cette question.

Viens et vois!

(Une méditation fondée sur Jean 1.35-51)

Jésus,

Un des grands mystères pour moi sera toujours pourquoi les mêmes paroles, le même message trouve une place unique dans le cœur de chaque auditeur.

 

Jean-Baptiste vient d’annoncer à une foule de gens qu’il est le précurseur, celui qui vient préparer le peuple d’Israël à la venue du Messie. Il déclare ouvertement qu’il l’a déjà rencontré, qu’il est déjà là, parmi eux.

 

Nous voici le troisième jour depuis l’arrivée des scribes et des prêtres, et Jean se trouve avec deux disciples. Les autres étaient-ils tous partis?  Jean venait de proclamer que le Messie, le Roi, le Fils de Dieu, le Sauveur tant attendu était venu parmi nous.

 

Jésus, pourquoi n’y avait-il que deux personnes prêtes à te suivre en te voyant passer?

 

Tu es venu chez les tiens, et les tiens ne t’ont pas reçu…

Mais à tous ceux qui t’ont reçu…

 

Déjà, ici, au tout début de cet évangile, nous voyons que tous ne réagissent pas de la même façon à ton message…

 

Et nous voyons aussi que tu accueilles tous ceux qui viennent à toi.

 

Les deux disciples te suivent. Tu prends note de leur présence et tu les invite à venir et à voir où tu demeures en réponse à leur demande.

 

De quoi avez-vous parlé en chemin et en soirée? Jean ne nous en donne aucune indication. C’est une conversation qui demeure privée, voilée à nos yeux. Seuls ceux qui t’ont suivi ce jour-là en ont connaissance…

 

Tout ce que nous savons, c’est que le lendemain, un des deux, André, va vite trouver son frère pour l’inviter à rencontrer Jésus, le Messie.  Et c’est ainsi que Simon devient Pierre.

 

Ensuite, en route vers la Galilée, tu trouves trouve Philippe, et tu l’invites à te suivre.

C’est ce Philippe qui va trouver Nathanaël, qui vient aussi à ta rencontre, malgré ses questions et ses doutes.

 

Cinq hommes qui acceptent ton invitation : Viens et vois! Suis-moi!

 

Ils n’ont encore rien vu… Tu n’as pas encore accompli de miracles. Tu n’as pas encore enseigné aux foules… Ce n’est que sur la force de quelques heures passées en ta présence que leur vie prend un tournant important… car ils ont choisi de venir, de voir et de te suivre, Jésus.

 

Certains d’entre nous viennent à toi parce que tu nous parles directement, comme tu l’as fait pour Philippe. Mais souvent, nous venons à toi parce que des proches qui t’ont rencontré sont venus nous trouver pour nous dire : « Nous avons trouvé le Messie! Viens, et vois! »

 

Jusqu’à aujourd’hui tu continues à nous inviter à te rencontrer et à te suivre. Pendant près de deux milles ans, d’une génération à l’autre, cette invitation est lancée par ceux qui te connaissent et te suivent.

 

Je te remercie pour tous ceux qui sont venus vers moi pour m’inviter à venir vers toi, à te voir et à te suivre! Cela a transformé ma vie!

Comment Jean 1.35-51 vient-il parler à votre cœur? Quelles pensées, questions ou prières ce texte vous inspire-t-il?

suivant>

Index

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires