En avent, avec Jésus : Jour 4

Auteur: Anne-Marie Montgomery

Aujourd’hui, je vous invite à lire Jean 2.1-12. Venez vous joindre à moi pour célébrer des noces uniques dans l’histoire du monde!

Jésus,

Jean-Baptiste vient de proclamer que tu es le Messie, l’Agneau de Dieu, celui dont Moïse et les prophètes ont parlé. Déjà, des disciples se joignent à toi… Tu quittes la Judée pour la Galilée, et d’autres disciples s’ajoutent. Ton ministère public a commencé. Tu es passé de fils de charpentier, de fils de Marie, au Fils de Dieu. Tu vas maintenant manifester devant tout le peuple ce qui était autrefois connu seulement de ta mère, de ton père et de toi.

Ce texte me surprend dès le début : Toi, le Fils de Dieu, venu accomplir les prophéties, tu prends le temps de célébrer une fête familiale, et c’était probablement toute une fête, puisque le vin vient à manquer!

Seigneur, je suis si contente que tu n’es pas un Dieu puritain. Dès le premier chapitre de la Bible, tu te révèles comme le Dieu de la joie: tu nous dis que tu nous as donné le soleil, la lune et les étoiles pour que nous puissions tenir note des saisons et des festivals. Dans ta Parole, tu invites ton peuple à célébrer plusieurs fêtes par année, des fêtes qui durent plusieurs jours, des fêtes pendant lesquelles les riches donnent jusqu’à un dixième de leur récolte aux pauvres pour que tout ton peuple puisse se réjouir ensemble! Tu es un Dieu qui aime la joie et le partage!

Jésus, ta parole envers ta mère me surprend : «Femme, qu’est-ce pour toi et moi? Mon heure n’est pas  encore venue.»

Que voulais-tu dire par cela?

Disais-tu simplement : «Maman, ce n’est pas l’heure de mon mariage… Ce n’est pas moi le responsable»? Après tout, c’était au marié de s’occuper des vivres pour le mariage, pas aux invités.

Disais-tu plutôt : « Maman, ce n’est plus ta voix qui dois me diriger. Je ne suis plus sous ta tutelle. C’est maintenant le temps pour moi de n’écouter que la voix de mon Père céleste, car mon ministère public a commencé » ?

Ou disais-tu simplement : « Maman, tout est déjà planifié. Je suis en train de suivre un horaire précis, planifié jusqu’aux plus petits détails… Tout a lieu en son temps; pas avant, et pas après »?

Jean n’explique pas ta réplique. Mais voilà que tu te tournes vers les serviteurs qui ont reçu le conseil de ta mère et tu leur demandes de faire une tâche très simple. Je trouve cela intéressant que tu n’as pas rempli les jarres de façon surnaturelle. Non, tu as plutôt demandé aux serviteurs d’aller puiser de l’eau… Ils savaient donc que c’était bien et bel de l’eau qu’ils mettaient dans les jarres… Mais est-ce que les autres le savaient? En les voyant aller et revenir avec leurs jarres, les convives pensaient-ils plutôt qu’ils étaient allés chercher du vin? Aux yeux des gens, tout semblait-il logique, normal, naturel? As-tu caché ce miracle à la foule pour ne la révéler qu’à tes disciples?

Tu as tranquillement transformé l’eau en vin, en au moins 480 litres de vin… c’est beaucoup, beaucoup de vin! Assez pour une foule! Assez  pour que les réjouissances durent encore un bon moment!

Jean-Baptiste a dit que tu étais le prophète comme Moïse. Lorsque Moïse arrive en Égypte pour libérer les Israélites de l’esclavage, il transforme aussi de l’eau. Mais il transforme l’eau potable en sang. Son acte était un signe de jugement. C’était une plaie, une source de souffrance.

Mais toi Jésus, quand tu viens vers ton peuple pour annoncer la bonne nouvelle de la libération, le premier signe n’est pas une plaie, mais une bénédiction…

Ce miracle ne provoque pas la souffrance; il encourage plutôt la joie et la célébration.

Un vin nouveau… Le meilleur des vins.

Autant tu es comme Moïse, autant tu es supérieur à Moïse… La loi est venue par Moïse. La grâce et la vérité, c’est toi qui les as révélées.

Tu es celui qui pourvoit abondamment à notre besoin. Tu viens nous donner une vie abondante et joyeuse, en ta présence!

Merci!

 

Auriez-vous des réflexions, des questions ou des prières à ajouter?

suivant>

Index

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires