En avent, avec Jésus: Jour 5

Auteur: Anne-Marie Montgomery

En Jean 2.13-25, nous trouvons une histoire que beaucoup de gens soulignent pour affirmer que Jésus a péché, qu’il n’était pas parfait. Mais ont-ils raison? Je vous invite à lire ce texte en ouvrant tout grand votre cœur à Dieu pour qu’il puisse vous éclairer sur le sens profond de cet événement.

Voici quelques-unes de mes réflexions à ce sujet:

Jésus,

 

Tu montes à Jérusalem pour célébrer la Pâque, la libération des Israélites sous Moïse, la plus grande des  fêtes. Des juifs venaient des quatre coins du globe pour la célébrer ici, à Jérusalem.

Aimer comme Jésus : Est-ce possible?

Vous voulez changer? Parlez-nous-en!

 

Tu entres dans le temple, dans la cour des non-juifs, la partie du temple où toute personne pouvait entrer librement pour te prier. Mais pendant cette grande fête, cette cour n’est pas du tout un lieu paisible qui invite à la prière et à la réflexion. Non, tu y trouves plutôt un brouhaha incroyable.

 

Les marchants qui profitent de cette fête pour se faire de l’argent ont osé s’installer non seulement près du temple, mais dans le temple même. Ils ont pris l’espace réservé aux non-juifs pour le transformer en marché. Comme cela devait être bruyant! Comme cela devait être sale! Comment cela devait puer la bête!

 

Quelle insulte pour tout non-juif qui voudrait venir à toi! Quel grand obstacle à leur découverte de toi! Ce n’est pas un peuple qui te prie et qui cherche ta face qu’ils verraient, mais un peuple avare de gain et insouciant des besoins de tout autre peuple que le leur.

 

Certains, en lisant ce passage, disent : « Tu vois? Jésus a péché… Il s’est fâché. »

 

Mais est-ce un péché de vouloir nettoyer sa maison sale, envahie par des brigands?

 

Car ce temple est à toi. Même à 12 ans, tu savais que ce temple était la maison de ton Père… et donc, ta maison aussi.

 

Les juifs étaient fiers des rénovations dont jouissait ce temple depuis 46 ans, mais ils semblent tout à fait aveugles au mépris du temple qu’ils manifestent en le transformant en marché.

 

Tu montres un zèle pur et saint pour ta maison en nettoyant ce temple juif pour le rendre propice à l’accueil de tout non-juif qui vient à la fête en quête de toi.

 

Ce temple juif, ce temple rénové à un si grand prix, sera détruit vers l’an 70 EC pour ne plus jamais être reconstruit.

 

Ta venue change tout.

 

Tu es le vrai temple, qui n’est pas fait de main d’homme. Dès ton enfance, tu sais que tu es le Fils de Dieu, le Temple de Dieu, l’habitation de son Esprit. Ton temple ne peut être détruit. Tu sais déjà que tu ressusciteras trois jours après ta mort pour ne plus jamais mourir! Tu es le temple éternel, parfait, indestructible!

 

Tout comme tu as voulu que le temple à Jérusalem accueille les gens du monde entier, tu veux que les gens de toute tribu, de toute race et de toute langue viennent à toi pour avoir accès au Père!

 

Merci pour l’accueil que j’ai trouvé auprès de toi! Merci! Tu n’es pas seulement venu pour les Juifs, mais pour chacun de nous!

Auriez-vous des réflexions, des questions ou des prières à ajouter?

suivant>

Index

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires