En avent, avec Jésus: Jour 7

Auteur: Anne-Marie Montgomery

Les événements décrits en Jean 3.22-36 me surprennent tellement.

Jésus,

Je ne comprends pas pourquoi les disciples de Jean-Baptiste restent auprès de lui. Jean a proclamé fort et clair que tu étais le Messie, l’Agneau de Dieu, le Fils du Père. Et voilà que ses disciples restent avec lui plutôt que d’aller vers toi?

Pourquoi? Pourquoi se contentent-ils de suivre le précurseur, plutôt que de suivre celui qu’il pointait du doigt? Pourquoi suivre l’ami du marié, quand ils pouvaient maintenant suivre le marié lui-même?

Auraient-ils mal compris le rôle du Baptiste? Croyaient-ils que Jean était un intermédiaire essentiel entre eux et Jésus? Croyaient-ils que c’était à Jean, et à Jean seul, qu’appartenait la tâche de baptiser le peuple? Croyaient-ils que personne ne pouvait aller à Jésus sans passer par lui?

Ils savaient bien que Jean avait prophétisé à ton sujet; ils le disent eux-mêmes…

Jean a tout fait pour les encourager à te suivre, à se confier à toi plutôt qu’à lui.

Il a réitéré son rôle de précurseur, et non d’intermédiaire.

Il a affirmé que tous ceux qu’il baptisait n’appartenaient pas à lui, mais à toi.

Il a déclaré qu’il fallait que son rôle diminue, maintenant que tu étais là.

Il a affirmé que tes paroles étaient de loin supérieures aux siennes, que ta puissance et ton autorité étaient absolues, que l’Esprit de Dieu te remplissait sans mesure.

Il a même affirmé que seul celui qui mettait sa confiance dans le Fils avait la vie éternelle. Suivre le précurseur, ce n’était pas suffisant. Jean n’était pas la source de la vie éternelle. Aucun être humain ne peut l’être. Seul le Fils de Dieu, le Créateur, peut nous offrir la vie éternelle.

Jésus,

Tant de personnes sont comme ces disciples de Jean. Ils se contentent de suivre un être humain. Ils se contentent de recevoir de l’information à ton sujet de seconde main. Ils ne se rendent pas compte qu’ils peuvent aller directement vers toi, pour te confier leur vie, entendre ta voix et te suivre. Ils ignorent que tu veux leur donner ton propre Esprit pour qu’ils puissent te connaître et t’obéir. Aucun être humain, aucun prophète, ne peut offrir ce que tu offres : une vie nouvelle, une vie éternelle, une vie unie à Dieu. Seulement toi.

« Le Père aime le Fils et lui a donné pleins pouvoirs sur toutes choses. Qui place sa confiance dans le Fils possède la vie éternelle. Qui ne met pas sa confiance dans le Fils ne connaît pas la vie; il reste sous le coup de la colère de Dieu. »

Merci, pour cet accès direct à toi. Merci pour cette vie nouvelle et éternelle. Merci pour cette union avec toi que l’Esprit rend possible. Merci pour cette délivrance de la colère de Dieu. C’est toi que je veux connaître et suivre. Merci!

suivant>

Index

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires