En avent, avec Jésus : Jour 11

Auteur: Anne-Marie Montgomery

En Jean 5.18-47, nous découvrons que dans son grand désir de voir les dirigeants juifs venir à lui pour avoir la vie éternelle, Jésus prend le temps de leur expliquer clairement les liens qui l’unissent au Père et les témoins à l’appui de ses revendications.

Jésus,

En te voyant guérir un infirme le jour du sabbat, les dirigeants se trouvent consternés : ils voient en toi une grande menace au statu quo, surtout lorsque tu leur dis que tu es le Fils de Dieu, que Dieu est ton Père.

Ils veulent te tuer parce que tu te fais ainsi l’égal de Dieu.

Jésus, ce que tu es en train de révéler au sujet de Dieu est très difficile à comprendre. Dans tous les évangiles, tu déclares que le seul et unique Dieu existe en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Cela nous dépasse! Aucun théologien ne peut l’expliquer parfaitement; aucun chrétien ne peut le comprendre parfaitement.

Mais, toi, tu le comprends, et dans ton grand amour, tu cherches à expliquer ici ton unité avec ton Père, car ton désir ardent, c’est que nous venions à toi pour être sauvés.

Tu dis que tu ne fais que ce que tu vois faire au Père, et que tu fais tout ce que tu vois faire le Père. Tu n’es pas un Fils qui s’oppose à son Père. Tu ne cherches pas à arracher quoi que ce soit de sa main. Non, tu es un Fils complètement dévoué à la volonté de son Père. Tout ce que tu es, tout ce que tu as, tout ce que tu fais, tu le fais par la volonté de ton Père, le Père qui t’aime.

Tu veux tellement qu’ils comprennent qu’ils n’ont pas à craindre que tu détournes le peuple de Dieu, car tu es là pour accomplir la volonté du Père, et non pas pour accomplir une volonté contraire à la sienne.

Tu es là pour nous donner la vie, et non pour nous l’enlever.

Il y a trois témoins du fait que ce que tu dis à ton sujet est vrai. Dans toute l’histoire de l’humanité, tu es le seul à voir ses revendications à la divinité ainsi attestées. Il y a :

1. Le prophète précurseur : Jean-Baptiste, que le peuple a reconnu comme prophète, a témoigné que tu es le Fils de Dieu, qui enlève le péché du monde et nous donne la vie éternelle.

2. Tes œuvres : Tu agis pour renverser les effets de la chute : tu guéris, tu redonnes la vie, tu nous réconcilies avec le Père. Qui peut faire de telles choses, sinon Dieu ou son Serviteur?

3. Ton Père lui-même : Bien avant ta venue sur terre, ton Père a prophétisé à ton sujet dans les Écritures : les prophètes, incluant Moïse,  ont annoncé de façon détaillée ta venue et ton œuvre.

Dans ce discours, tu te proclames le Fils de l’homme, une allusion à Daniel 7, 13-14 : « Je regardai encore dans mes visions nocturnes : Sur les nuées du ciel, je vis venir quelqu’un semblable à un fils d’homme. Il s’avança jusqu’au vieillard âgé de nombreux jours et on le fit approcher devant lui. On lui donna la souveraineté, et la gloire et la royauté, et tous les peuples, toutes les nations, les hommes de toutes les langues lui apportèrent leurs hommages. Sa souveraineté est éternelle, elle ne passera jamais, et quant à son royaume, il ne sera jamais détruit.»

Tu parles de l’honneur dû au Fils, faisant ainsi allusion au Psaume 2,12 : « Au Fils, rendez votre hommage, pour éviter qu’il s’irrite et que vous périssiez tous dans la voie que vous suivez. »

Tu fais aussi allusion à Ésaïe 35.4-6, qui décrit d’avance les miracles que tu accompliras : À ceux qui sont troublés dites : « Prenez courage, n’ayez aucune crainte, votre Dieu va venir pour la rétribution et pour régler ses comptes. Il viendra lui-même et vous sauvera. Ce jour-là s’ouvriront les oreilles des sourds et les yeux des aveugles. Et alors le boiteux bondira comme un cerf, et le muet criera de joie. »

Tu veux tellement que ces dirigeants comprennent que tu n’es pas venu abolir la Loi, mais l’accomplir! Ce n’est pas une nouvelle doctrine contraire aux Écritures que tu présentes : tu ne fais que révéler au grand jour un mystère caché depuis tous les temps!

Merci, Jésus pour toutes ces preuves à l’appui de ton identité! Merci pour l’assurance que Dieu est réellement venu parmi nous pour nous sauver. Merci!

suivant>

Index

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires