En avent, avec Jésus : Jour 14

Auteur: Anne-Marie Montgomery

De quoi vous nourrissez-vous chaque jour? Qu’est-ce qui vous donne la force de vivre?

En Jean 6.22-71, Jésus nous invite à trouver notre force et notre vie en lui.

Jésus,

Tu as quitté la foule pour te rendre seul à Capernaüm avec tes disciples. Lorsqu’elle vient à toi, tu lui dis carrément qu’elle ne te suit pas pour les bons motifs : elle veut te voir offrir en permanence du pain gratuit, en abondance. Mais toi, tu veux que la foule comprenne que tu t’intéresses beaucoup plus à leur sort éternel qu’à leur confort temporel.

Tu as dit ailleurs que l’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole prononcée par l’Éternel. (Deutéronome 8.3)

Tout comme le pain nourrit notre corps, toi seul peux nourrir et rassasier notre âme. Car tu n’es pas un pain descendu du ciel, mais le pain descendu du ciel. Tu es la Parole de vie.

Tes paroles ont mené à la confusion : certains pensaient que tu leur offrais ton corps physique à manger, que tu les invitais à enfreindre la Loi en devenant cannibales! Et ils sont partis, car ils ne comprenaient pas que tu leur parlais sur le plan spirituel.

Car tu dis : « Le Père qui m’a envoyé a la vie en lui-même, et c’est lui qui me fait vivre; ainsi, celui qui se nourrit de moi vivra lui aussi par moi. » « C’est l’Esprit qui donne la vie; l’homme n’aboutit à rien par lui-même. Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie. »

Nous n’aboutissons à rien par nous-mêmes. Nous n’avons pas la vie en nous-mêmes. Pour vivre sur le plan physique, nous devons chaque jour nous alimenter d’aliments physiques; nous devons recevoir en nous le pain et l’eau. Il nous est impossible de vivre si nous n’acceptons pas le fait que nous dépendons entièrement de la nourriture pour vivre et si nous refusons de l’accueillir en nous.

De la même façon, pour vivre sur le plan de l’esprit, nous devons recevoir en nous ton Esprit, dépendre entièrement de lui. C’est un don gratuit de ta part, tout comme l’est la nourriture physique qui nous entoure. Si nous refusons de reconnaître notre besoin de toi, de ta Parole, de ton Esprit, nous mourrons. Sans ton Esprit en nous pour faire vivre notre esprit, nous ne pouvons avoir la vie éternelle.

Tu le résumes ainsi : « Oui, telle est la volonté de mon Père : que tous ceux qui tournent leurs regards vers moi et qui croient en moi, possèdent la vie éternelle, et moi, je les ressusciterai au dernier jour. »

Jésus,

Chaque jour, je veux puiser en ton Esprit tout ce qu’il me faut pour t’obéir, tout comme je puise dans ma nourriture physique la force physique qu’il me faut chaque jour. Je veux me rappeler que tout comme je dois m’alimenter d’eau et de pain pour vivre, je dois m’alimenter de ta Parole, de ton Esprit. Merci que ta mort sur la croix a rendu cela possible pour moi d’accueillir en moi ton Esprit. Merci d’avoir rendu cette union avec toi possible. Merci de m’avoir ainsi délivré de la faim, de la soif, de la mort de l’âme. Merci!

suivant>

Index

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires