Merveilleux amour

Auteur: Bill Bright

Par une nuit froide, la veille du jour de Noël 1952, alors que la Corée se trouvait au plein milieu d’une guerre civile, une jeune femme avançait avec difficulté sur une route de village. Elle était sur le point d’accoucher. Elle se tournait vers les passants en plaidant : « Aidez-moi! S’il vous plaît! Mon bébé! »

Personne ne lui prêtait la moindre attention.

Un couple d’un certain âge passa par là. La femme repoussa cette jeune mère en se moquant : « Où est le père? Où est ton Américain maintenant? » Le couple la quitta en riant.

La jeune femme, courbée par la douleur d’une contraction, les regarda s’éloigner en plaidant : « S’il vous plaît… »

Elle avait entendu parler d’un missionnaire des environs qui pourrait l’aider. Elle commença à marcher vers son village. Si seulement il pouvait aider son bébé! Grelotant, en proie à la douleur, elle se promenait avec difficulté sur la route de campagne gelée. La nuit était tellement frigide! La neige commençait à tomber. En constatant que le moment de la naissance était arrivé, elle se refugia sous un pont. C’est là que toute seule, elle donna naissance à son bébé en cette veille de Noël.

Inquiète pour la survie de son fils nouveau-né, elle le revêtit de son linge et le tint tout contre elle pour le tenir au chaud.

Le lendemain, le missionnaire brava le froid pour livrer des cadeaux. En se promenant sur la route, il entendit les cris d’un bébé. Il suivit les sons jusqu’au pont. Là, il trouva la mère, morte de froid, tenant toujours son nouveau-né dans ses bras. Le missionnaire pris tendrement le bébé d’entre les bras de sa mère.

Lorsque le bébé atteignit 10 ans, ce père adoptif lui raconta l’histoire de la mort de sa mère en cette veille de Noël. Le jeune garçon pleura en constatant le sacrifice de sa mère à son égard. Le lendemain, le missionnaire se leva tôt le matin pour constater que le lit de son enfant était vide. En découvrant que son fils avait laissé des traces de pas dans la neige, il s’habilla chaudement pour aller à sa recherche. Les traces l’ont mené jusqu’au pont où la jeune mère avait pris son dernier souffle.

En s’approchant du pont, le missionnaire s’arrêta, estomaqué. Là, à genoux dans la neige, se trouvait son fils, nu et grelottant, tout son linge dans un petit tas près de lui. En se rapprochant, il entendit le garçon dire en grelottant : « Maman, as-tu souffert un tel froid pour moi? »

Une autre histoire

Cette histoire me fait penser à l’histoire d’une autre mère et d’un autre fils qui ont tant sacrifié! Par un jour d’hiver, Jésus quitta son foyer, sa gloire céleste, pour naître dans une étable dans un monde qui était loin d’être accueillant.

En proie aux douleurs d’accouchement, Marie, sa mère, ne trouva aucun abri dans les auberges de Bethléem.  Elle donna naissance à son fils dans une étable froide. Le Créateur de l’Univers, le Juge parfait qui pourrait détruire ce monde en ne prononçant qu’une seule parole, était prêt à endurer une telle entrée en ce monde, par amour pour vous et pour moi! Quel amour inconditionnel!

Dieu commande à tous ceux qui ont goûté à cet amour de le répandre tout autour d’eux. En 1 Jean 4.11, nous lisons : « Mes chers amis, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. »

Un amour surnaturel

Dieu veut que nous exprimions pour les autres son amour surnaturel. Nous devenons des exemples de son amour pour le monde en aimant nos voisins par la puissance de son Esprit.

Ma prière pour vous est la prière que Paul exprime en Éphésiens 3.17, 18 : « Que le Christ habite dans votre cœur par la foi. Enracinés et solidement fondés dans l’amour,  vous serez ainsi à même de comprendre, avec tous ceux qui appartiennent à Dieu, combien l’amour du Christ est large, long, élevé et profond. »

Vous direz peut-être que vous n’avez pas en vous un tel amour à partager. Pour vivre l’amour surnaturel de Dieu, réclamez-le par la foi. Nous pouvons aimer toute personne que Dieu met sur notre chemin. Une des plus grandes leçons que j’ai apprises en tant que chrétien est comment aimer par la foi.

Quand par la foi, nous invitons Dieu à exprimer son amour inconditionnel par nous, nous découvrons un amour renouvelé pour tous, même un conjoint ou un employeur difficile.

Paroles d’amour

Rien ne vient attendrir un cœur amer qui refuse de pardonner autant que des paroles et des actes empreints d’amour sincère. Parfois, nous devons, par la foi, prendre le premier pas vers la restauration d’une relation. La personne ne répondra peut-être pas de façon positive tout de suite, mais persévérons dans notre amour pour elle. Rien sur terre n’est plus puissant que l’amour surnaturel de Dieu.

Si aujourd’hui, cet amour ne remplit pas votre cœur, pourquoi ne pas exprimer cette prière et inviter le Dieu qui est Amour à diriger votre vie?

Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci pour ton amour infini pour moi, amour que tu as démontré en mourant sur la croix pour mes péchés. Je t’ouvre tout grand mon cœur pour t’accueillir comme Sauveur et Maître. Merci d’avoir pardonné tous mes péchés et de m’avoir donné la vie éternelle. Viens diriger ma vie. Fais de moi la personne que tu désires que je sois. Viens remplir mon cœur de ton amour pour que je puisse le répandre tout autour de moi.

Si vous avez ainsi confié votre vie à Jésus, veuillez nous en faire part en nous envoyant un petit courriel. Cela nous réjouira d’entendre ce que Dieu a fait pour vous.

Print


Une réponse à “Merveilleux amour”

Afficher vos commentaires