Pistes

Auteur : Anne-Marie Montgomery

Je pratique le ski de fond depuis mon adolescence. J’ai toujours aimé m’échapper du bruit de la ville pour me restaurer en pleine forêt, accompagnée de la douce symphonie composée par le vent, les oiseaux et le glissement des skis sur la neige.

Parfois, je vois des pistes d’un animal quelconque se joindre à la piste de ski, pour ensuite la quitter. Arrivée à cette bifurcation, je m’arrête, indécise… Vais-je continuer à suivre la piste de ski ou m’aventurer en pleine forêt à la poursuite de cet animal?

J’ai souvent choisi de suivre les pistes d’animal, influencée comme je l’étais par un poème de Robert Frost, La route non prise, qui se termine ainsi : « Deux routes divergeaient dans un bois, et moi, j’ai pris celle par laquelle on voyage le moins souvent, et c’est cela qui a tout changé. »

Je me suis levée avant l’aube samedi dernier, alors que le monde était silencieux et sombre. J’ai descendu l’escalier sans faire de bruit pour ouvrir les rideaux du salon. À la lueur du lampadaire, je voyais la neige tomber doucement au sol. Le gratte-neige n’avais pas déblayé la route : tout était recouvert d’une douce couette blanche.

« Quelle belle journée pour une promenade! », me suis-je dit. Et c’est alors qu’une petite voix intérieure m’a chuchoté : « Pourquoi tarder? Vas-y! » Et donc, je me suis habillée chaudement pour ensuite m’aventurer dans la pénombre de l’aube.

Tranquillité

Un silence inhabituel m’a accueilli. L’air semblait si pur et frais, nouvellement nettoyé comme il l’était par la descente des flocons. Tandis que je me promenais ici et là dans le quartier, le jour s’est levé, transformant les tons bleuâtres de la neige en une douce blancheur. C’était pour moi l’un de ces moments de bien-être intense qui me remplissent d’une joie transcendante. Mon cœur semblait exploser de reconnaissance envers celui qui avait créé un monde si merveilleux. C’était comme si une nouvelle dimension de la beauté de Dieu se présentait à moi.

Avez-vous déjà vécu un tel moment de transcendance, de sorte que vous aviez l’impression d’entrevoir Dieu alors que vous contempliez sa création en vous émerveillant de sa beauté? En ce moment, avez-vous désiré voir cette conscience de Dieu se transformer en une contemplation de plus en plus profonde de sa personne?

C’est le cas pour moi, et ce, depuis ma tendre enfance.

Qu'en est-il pour vous?

À lire aussi : Éveil à la présence de Dieu

Oui, j’ai souvent choisi de suivre les pistes d’animal… et une fois, cela m’a laissée à des kilomètres de tout le monde, un ski cassé… Heureusement, c’était le ski qui s’était cassé, et non ma jambe! J’ai dû marcher longtemps, longtemps, dans une neige profonde, pour rejoindre la piste sur laquelle se trouvaient les autres skieurs. J’avoue que cette expérience m’a laissée un peu plus hésitante à quitter les sentiers battus!

Le désir d’aventure m’habite… En fait, je crois que Dieu nous a créés pour une vie d’aventure.

*Dieu a appelé Noé à le suivre, et il s’est trouvé maître d’un navire rempli d’animaux!

*Dieu a appelé Abraham à le suivre, et il a quitté son pays et son père pour errer vers un pays inconnu.

*Dieu a appelé Moïse à le suivre, et il s’est présenté devant un pharaon, a traversé la mer à pied avec une multitude d’esclaves libérés, et a erré dans un désert pendant quarante ans à la tête de ce peuple rescapé.

*Dieu a appelé David à le suivre, et il s’est trouvé devant un géant avec comme seules armes une fronde et des pierres. Il a commencé sa vie comme simple berger et l’a terminé comme roi d’un pays entier!

*Dieu a appelé Daniel à le suivre, et il s’est tenu devant des rois comme messager de Dieu, et a passé une nuit en compagnie de lions féroces.

Lorsque Jésus est venu parmi nous, il nous a tous appelés à participer à la plus grande des aventures, en nous avertissant d’avance que la route serait remplie de péripéties, de difficultés et de dangers, ainsi que de joie, d’amour et de paix.

Selon moi, C.S. Lewis dépeint merveilleusement cette vie d’aventure dans Les Chroniques de Narnia.

Ce Noël, j’ai vu le troisième film de la série inspirée de ces livres : L’Odyssée du Passeur d’aurore.

Dans ce film, nous voyons les membres de l’équipage d’un navire, ainsi que trois jeunes terriens, vivre une aventure pleine de découvertes et de péripéties, une aventure qui a pour but la libération de citoyens perdus de Narnia. Cependant, Aslan utilise aussi cette aventure pour encourager la découverte de soi et la transformation de soi des participants.

Jésus nous appelle tous à une telle aventure : une vie passée à chercher les citoyens perdus de son Royaume, une vie passée à nous découvrir et à nous dépasser…

Mais pour vivre cette aventure, nous devons choisir de suivre la piste moins prise… la piste étroite… Nous devons choisir de quitter le sentier large, commun, pour suivre Jésus sur une piste inconnue…

« Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’homme. »

Print


Tags: , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...