Ce que le sexe m’a appris au sujet de Dieu

Ce que le sexe m’a appris au sujet de Dieu

Dans le livre, The Mystery of Marriage, l’auteur Mike Mason présente l’idée que le sexe, tel que Dieu l’a conçu, reflète sur le plan physique et temporel l’union que nous pouvons vivre avec Dieu sur le plan spirituel et éternel. Il dit que l’acte conjugal nous offre un avant-goût de la joie, de l’amour et de l’unité qui nous lieraient constamment à Dieu et aux autres au Ciel.

Avouons que c’est une idée qui sort de l’ordinaire! Mais est-ce une idée valable?

On n’associe pas toujours le plaisir avec Dieu, mais en fait, Dieu, comme Créateur de tout, est la source de tout plaisir bon et sain.

Dieu et les désastres

Lorsque nous voyons des désastres de l’ampleur des séismes et du tsunami au Japon, nous pouvons commencer à nous poser de sérieuses questions au sujet de Dieu. Il n’est pas inhabituel de se poser des questions comme les suivantes après de tels événements :

Où est Dieu dans tout cela? Pourquoi n’a-t-il pas agi pour empêcher ce fléau? Comment Dieu peut-il être bon s’il permet une telle souffrance?

Ce sont des questions sérieuses, qui nous invitent à la réflexion.J’ai découvert au fil des ans que lorsque nous souffrons, les réponses offertes par les gens qui nous entourent ne peuvent nous satisfaire.

Le don du temps

Quel cadeau tout le monde aime-t-il recevoir? Le don du temps. Le temps est l’élément le plus important dans le développement d’une relation durable. Le temps est un cadeau que nous pouvons offrir à notre conjoint chaque jour.

Voir Dieu face à face

Quand j’avais 27 ans,  on m’a présenté la Bible pour la première fois. J’ai commencé à la lire uniquement à cause des histoires qu’on en racontait, puisqu’on m’avait enseigné que la Bible avait été corrompue. On m’avait aussi enseigné que Jésus était un simple prophète bien inférieur à Mohammed. J’étais persuadé que les musulmans acceptaient Jésus bien plus sincèrement que les chrétiens.

Ils sont fous ces irlandais!
«  Ah! Vous êtes un couple mixte !» Par cette remarque, notre interlocuteur ne voulait pas souligner le fait que nous étions bien un homme et une femme, mais plutôt que mon mari était irlandais et moi française.

 

 

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires