Une semaine en quarante jours : Jour 9

Auteur: Anne-Marie Montgomery

Je vous invite cordialement à vous joindre à moi chaque jour d’ici le dimanche des Rameaux pour lire le récit de la dernière semaine de la vie de Jésus, tel que raconté par Jean.

En Jean 14.1-14, Jésus continue à préparer ses disciples pour son départ.

Jésus,

Tu viens de confondre et de consterner tes disciples : Ton heure est venue, mais tu vas partir? Il est impossible de t’accompagner sur cette route?  L’un d’eux va te trahir? Pierre, le plus costaud d’entre eux, va te renier? Comment comprendre tout cela?

Malgré tout ce que tu as enseigné aux disciples, ils ne comprennent pas encore la vraie raison de ta venue sur cette terre. Ils ne comprennent pas vraiment qui tu es et ce que tu es en train de faire. Ils ont le cœur profondément troublé, car tu n’agis pas ce soir selon leurs attentes et leurs espoirs. Tu sembles annoncer que tout se termine! Se seraient-ils trompés à ton sujet?

Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!

Tu vois leur agitation, leurs questions, leurs doutes. Tu t’y adresses en prononçant ces paroles :

Tu es le chemin

Tu nous quittes, mais seulement pour un temps. Tu nous quittes, mais c’est pour nous préparer une place auprès du Père. Tu nous quittes, mais ce n’est que pour revenir et nous prendre avec toi. Personne ne peut se rendre au Père sans toi, mais tous ceux qui te connaissent se rendront au Père grâce à toi. Si ce n’était pas ainsi, tu nous l’aurais dit,  car…

Tu es la vérité

Tu es Dieu, l’omniscient. Non seulement connais-tu la vérité, mais tu es la vérité! Celui qui t’a vu a vu le Père. Tes paroles sont les paroles du Père; tes œuvres sont les œuvres du Père. Nous ne verrons jamais le Père, qui est invisible. C’est toi, son Fils unique, qui l’as fait connaître en prenant sur toi notre humanité. Tu as ainsi rendu l’invisible, visible!

Tu es la vie

Celui qui croit en toi accomplira lui-même les œuvres que tu fais. Il en fera même de plus grandes parce que tu vas auprès du Père. Quoi que ce soit que nous demandions en ton nom, tu le réaliseras pour que la gloire du Père soit manifestée par le Fils.

Notre vie sera à jamais transformée par ton retour auprès du Père. Nous participerons à ton œuvre. Nous serons tes représentants sur cette terre. Nous te verrons agir par nous, même si tu n’es pas physiquement avec nous! La vie éternelle que tu nous donnes commence dès que nous t’ouvrons tout grand notre cœur pour te suivre! Toi, la Vie, tu seras notre vie, à tout jamais!

Jésus,

Les choses en cette vie ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent être. Ton départ de cette terre signifie non pas un abandon, mais une préparation; non pas une défaite, mais une victoire; non pas une perte, mais un gain; non pas la fin de ton œuvre, mais le début d’œuvres d’une ampleur inimaginable, car tu retournes auprès du Père qui t’a envoyé et tu seras glorifié comme jamais auparavant! Béni soit ton nom!

suivant>

Index

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires