Une semaine en quarante jours : Jour 14

Auteur: Anne-Marie Montgomery

Je vous invite cordialement à vous joindre à moi chaque jour d’ici le dimanche des Rameaux pour lire le récit de la dernière semaine de la vie de Jésus, tel que raconté par Jean.

En Jean 16.1-4, Jésus continue à préparer ses disciples pour un avenir très différent de celui qu’ils avaient imaginé…

Jésus,

Il n’y a que quelques jours, tu entrais en triomphe à Jérusalem, aux acclamations de la foule… Et voici que tu dis maintenant à tes disciples que le peuple que tu es venu sauver te hait, qu’il hait ton père, et qu’il haïra aussi tes disciples.

Y a-t-il de paroles plus tristes que celles-ci : « Ils n’ont jamais connu ni mon Père, ni moi »?

Dans ces dernières heures avant ta mort, tes disciples découvrent que ce qui les attend, ce n’est pas un avenir triomphant et glorieux sur cette terre, mais la persécution, le rejet et la mort aux mains de leurs concitoyens, ce peuple qui se fera l’ennemi de Dieu en pensant rendre service à Dieu!

Tu avertis d’avance tes disciples pour que cela ne les surprenne pas et ne les fasse pas douter de toi… car qui s’attendrait à un tel avenir en te suivant? Comment même imaginer que Dieu puisse permettre une telle animosité envers son Fils, envers ses fidèles?

Jésus,

Tes voies ne sont pas du tout nos voies…

Tu ne dorlotes pas tes disciples; tu ne les protèges pas de la haine que le monde manifeste envers toi. Tu les invites plutôt à vaincre la haine par l’amour, la persécution par la persévérance, la mort par l’espérance de la vie éternelle, et l’ignorance par la proclamation de la vérité!

C’est ainsi que tu as choisi de manifester ta gloire!

Quel défi, pour eux, et pour nous!

suivant>

Index

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires