L’amour est

Auteur: Rebecca Sample

« En somme, trois choses demeurent : la foi, l’espérance et l’amour, mais la plus grande d’entre elles, c’est l’amour. »(1 Corinthiens 13.13)

Un petit garçon, les yeux grand ouverts, fixait Jésus du regard. Alors qu’il prenait quelques pas vers lui, une main le saisit pour l’arrêter. « Le maître n’a pas de temps à te consacrer aujourd’hui », lui annonça quelqu’un d’une voix brusque. Jésus se détourna d’une conversation pour regarder l’enfant aux lèvres tremblotantes. « Laissez donc les petits enfants venir à moi, ne les en empêchez pas. » Le petit garçon se libéra de l’étreinte du disciple pour courir vers Jésus. (Marc 10.13–16)

L’amour est patient.

Une femme fixait des yeux ses accusateurs, qui tenaient des pierres à la main. Qui étaient-ils pour la condamner? Elle se ressaisit en l’attente du premier coup. La foule se tourna vers Jésus pour lui demander : « Dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider les femmes de ce genre. Toi, quel est ton jugement sur ce cas? »

Jésus répondit : « Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre! » La femme vit tous ses accusateurs quitter la place l’un après l’autre, jusqu’à ce qu’elle se trouve seule avec Jésus. « Eh bien, où sont donc passés tes accusateurs? Personne ne t’a condamnée? », lui demanda-t-il. « Je ne te condamne pas non plus. Va, mais désormais, ne pèche plus. » (Jean 8.1–11)

L’amour est plein de bonté.

Jésus, prosterné sur le sol, offrait des prières angoissées à son Père : « Ô Père, si tu le veux, écarte de moi cette coupe! Toutefois, que ta volonté soit faite, et non la mienne. » (Luc 22.39–46)

L’amour ne cherche point son propre intérêt.

La foule se moquait de Jésus et l’insultait tandis qu’il pendait à la croix. « Qu’il se sauve donc lui-même, s’il est le Messie, l’Élu de Dieu!  Qu’il descende donc de la croix : alors, nous verrons, et nous croirons! » Mais en les regardant, Jésus ne voyait que des brebis sans berger, et il pria : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. » (Luc 23.34; Marc 15.32)

L’amour pardonne tout.

Les deux Marie quittèrent la tombe en courant, leurs pensées jaillissantes en elles au même rythme que leurs pas. Jésus n’avait-il pas annoncé d’avance qu’il allait ressusciter? N’avait-il pas pris la route pour Jérusalem en sachant qu’il allait souffrir? Elles n’avaient rien compris de tout cela à l’époque, mais le tombeau vide expliquait tout (Marc 16.1–8). Un Christ ressuscité annonçait la victoire : la victoire sur la mort, le péché et Satan.

L’amour ne périt jamais.

Père céleste, Dieu qui est amour, merci d’avoir manifesté ton amour parfait en Jésus-Christ. Enseigne-moi à aimer comme il aime. Viens déverser en moi ton amour, pour que je le répande partout en ce monde qui ne te connaît pas. Amen.

Prendre le prochain pas : Nous aimons, parce que Dieu nous aime

Questions : Comment Jésus a-t-il manifesté son amour patient envers vous? Envers qui pouvez-vous manifester l’amour de Dieu cette semaine? De quelles façons?

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires