Une semaine en quarante jours : Jour 26

Auteur: Anne-Marie Montgomery

Je vous invite cordialement à vous joindre à moi chaque jour d’ici le dimanche des Rameaux pour lire le récit de la dernière semaine de la vie de Jésus, tel que raconté par Jean.

En Jean 18. 25-27, Pierre renie son Seigneur, accomplissant ainsi une prophétie à son égard.

Jésus,

Pendant le repas, tu avais prédit qu’avant que le coq ne se mette à chanter, Pierre t’aurait renié trois fois. Et voilà que pendant que tu te fais interroger par Anne, Caïphe et le Sanhédrin, Pierre se fait interroger lui aussi … non par des dirigeants, mais par des serviteurs; non enchaîné, mais au chaud, devant un brasier.

Les sons du procès ont-ils résonné jusque dans cette cour? Pierre était-il témoin du fait que les chefs du peuple faisaient fi de la Loi et de la justice dans leur désir ardent de se débarrasser de toi? Craignait-il qu’ils agissent de la même manière envers tes disciples?

Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!

Son acte impulsif dans le jardin l’avait démarqué des autres disciples. C’était un acte de révolte, passible de jugement. Lorsque les serviteurs commencent à se demander si l’attaqueur de Malchus a osé se joindre à eux, Pierre craint-il une rétribution de leur part?

Il n’est pas le seul à agir par crainte en cette nuit. Après la résurrection de Lazare, les dirigeants s’étaient mis d’accord pour dire : « Cet homme accomplit trop de signes miraculeux; si nous le laissons faire de la sorte, tout le monde va croire en lui. Alors, les Romains viendront et détruiront notre Temple et notre nation. » (Jean 11.47-48)

En cette nuit, les dirigeants et les disciples succombent tous à la crainte.

Le seul qui se tient fort et courageux pour la vérité en cette nuit, c’est toi…

Pierre, le fort, le brave, t’a renié, non pas une seule fois, mais trois fois. Mais ce n’est pas la fin de son histoire. Pierre se remettra de sa défection. Le fait qu’il ait succombé à la crainte en cette nuit ne l’a pas disqualifié de ton service. Bientôt, il se tiendra devant le peuple entier pour proclamer courageusement la vérité…

Peut-être est-ce pour cela que l’histoire de son reniement a été racontée d’âge en âge… Tôt ou tard, nous manquons tous de fidélité et de courage en tant que disciples. En de tels moments de chagrin et de remords, nous avons besoin de savoir que ce n’est pas là la fin de notre histoire…

suivant>

Index

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires