Une semaine en quarante jours : Jour 33

Auteur: Anne-Marie Montgomery

Je vous invite cordialement à vous joindre à moi chaque jour d’ici le dimanche des Rameaux pour lire le récit de la dernière semaine de la vie de Jésus, tel que raconté par Jean.

En Jean 19.31-37, les soldats constatent la mort précipitée de Jésus.

Jésus,

Les Juifs veulent que rien ne vienne affecter ce grand sabbat de la Pâque. Ils savent que ta Loi interdit de laisser un cadavre pendu au bois pendant la nuit; ils doivent l’enterrer le jour même (Deutéronome 21.21-23).  Donc, ils demandent à Pilate de briser les os des crucifiés pour accélérer leur mort par asphyxie.

Pilate envoie donc ses soldats faire cela. Ils brisent les os des deux autres crucifiés, mais ils ne brisent aucun de tes os, car ils constatent que tu es déjà mort. Cela les surprend! Donc, un d’eux vérifie le fait en perçant ton côté d’une lance, d’où coule l’eau et le sang. Les soldats ne savent pas qu’en agissant ainsi, ils accomplissent des prophéties détaillées.

Lorsque ton Père a institué la Pâque juive, il a ordonné que l’agneau pascal soit immolé entre les deux soirs, et qu’on ne brise aucun de ses os (Exode 12.46), et voilà que toi, l’Agneau pascal, tu meurs entre les deux soirs sans qu’un seul de tes os soit brisé.

Par la bouche de ton ancêtre, David, ton Esprit avait proclamé que le juste doit passer par beaucoup de souffrances, mais que l’Éternel l’en délivre toujours. Il veille sur ses os : aucun d’eux n’est brisé (Psaume 34.20-21).

Et le prophète Zacharie a prédit que le peuple tournerait les regards vers toi, celui qu’ils auront transpercé (Zacharie 12.10).

Ainsi, des païens qui ne connaissent rien à ta Loi accomplissent à leur insu ces grandes prophéties à ton sujet.

Certaines personnes prétendent que tu n’es pas mort sur cette croix… Mais ta mort a été vérifiée par les meilleurs témoins possibles : les soldats de Pilate, des habitués à la mort qui n’ont aucun intérêt à voir des prophéties se réaliser.

Jésus,

Merci pour cette mort sur la croix, ce sacrifice pascal qui m’a sauvé du péché et de la mort. Cela m’émerveille de constater que tout était prévu si longtemps d’avance! Tant de prophéties trouvent leur accomplissement en ce jour de ta passion. Quelle assurance cela nous donne de la vérité de ton témoignage!

suivant>

Index

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires