Une semaine en quarante jours : Jour 37

Auteur: Anne-Marie Montgomery

Je vous invite cordialement à vous joindre à moi chaque jour d’ici le dimanche des Rameaux pour lire le récit de la dernière semaine de la vie de Jésus, tel que raconté par Jean.

En Jean 20.19-23, Jésus se manifeste aux disciples.

Jésus,

Ta tombe est vide… La rumeur circule que tes disciples ont volé le corps… (Matthieu 28.11-15)

D’un mensonge à l’autre, les dirigeants du peuple se rendent de plus en plus coupables sous ta Loi. C’est avec raison que tes disciples craignent ces dirigeants injustes et mensongers. Et donc, ils se réfugient dans une maison aux portes verrouillées.

Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!

Mais ces portes verrouillées ne te font pas obstacle… Tu te présentes en chair et en os devant eux en leur annonçant la paix. Ta promesse s’accomplit : leur deuil est transformé en allégresse. Ta paix et ta joie remplissent leurs cœurs. Ils savent maintenant hors de tout doute que tu es vivant, ressuscité; tu es le Messie, le Fils de Dieu!

Ils se sont réfugiés dans cette maison par crainte des Juifs, mais ils ne peuvent y rester. Ton Père t’a envoyé témoigner de la vérité pour un temps, mais tu retournes maintenant auprès de lui. Tes disciples doivent maintenant prendre la relève et te proclamer au monde entier, car la destinée éternelle de chacun en dépend. Ce n’est qu’en toi que se trouvent la rémission des péchés et la vie éternelle. S’ils ne proclament pas ton salut, les gens demeureront dans leurs péchés… Oui, c’est par leur témoignage que les gens feront l’expérience de ce pardon parfait auquel ils goûtent en ce jour, en ta présence!

Tu les envoies, comme ton Père t’a envoyé… vers le péril, la souffrance, la mort et le triomphe! Ils n’ont rien à craindre… car tu as vaincu le péché et la mort!

Ainsi commence l’ère de l’Esprit, la restauration de notre race à ton image… par le souffle de ta bouche et la proclamation de ton salut!

Alléluia!

suivant>

Index

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires