Une semaine en quarante jours : Jour 38

Auteur: Anne-Marie Montgomery

Je vous invite cordialement à vous joindre à moi chaque jour d’ici le dimanche des Rameaux pour lire le récit de la dernière semaine de la vie de Jésus, tel que raconté par Jean.

En Jean 20.24-31, Thomas rencontre Jésus.

Jésus,

Il y a des choses que nous croyons sur parole. Mais certaines déclarations exigent des preuves.

Tout comme les disciples n’ont pas cru les femmes qui leur ont annoncé ta résurrection, Thomas ne croit pas les disciples qui disent t’avoir vu. Il veut absolument te voir pour lui-même. Il a peut-être entendu dire par les disciples que tu portais les plaies de ta crucifixion. Il veut s’assurer qu’il ne s’agit pas de tromperie ou d’illusion.

Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!

Lorsque tu te présentes devant lui, tu lui laisses savoir que tu as entendu toutes ses paroles de doute. Tu lui dis : « Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté, et ne sois pas incrédule, mais crois. »

Thomas voulait-il simplement faire partie de la gang de ceux qui t’avaient vu? Avait-il l’impression d’être un disciple de deuxième rang du fait qu’il n’était pas là lorsque tu t’es présenté aux autres?

Quand j’étais enfant, je voulais faire partie de cette gang! J’aurais tant aimé vivre à cette époque, en ce pays! Du moins, c’est ce que je me disais…

Je n’ai pas eu besoin de te voir de mes yeux pour croire en toi et te suivre, mais j’ai eu besoin de preuves… Et tu m’en as données, tout comme tu en as données à Thomas.

Lorsque je t’ai ouvert mon cœur, tu es venu habiter en moi par ton Esprit. Ta présence en moi était réelle, tangible, et l’est jusqu’à ce jour!

Lorsque j’ai passé par une période de doute, tu m’as invité à découvrir les faits historiques à l’appui de la fiabilité des Écritures et de ta résurrection. Tu m’as aidé à découvrir les prophéties à ton égard. Tu m’as parlé par ton Esprit et ta Parole.

Depuis plus de 30 ans, je te vois changer mon cœur, répondre à mes prières, diriger mes pas.

Je fais partie de ta gang, par ton Esprit et ta Parole! Tu m’as donné cet évangile, et la Bible entière, pour me permettre de te suivre en imagination. C’est une Parole vivante, illuminée par ton Esprit, qui ne cesse de parler à mon cœur.

Tu m’as donné tout ce qu’il me fallait pour que je ne sois plus incrédule, mais croyante; pour que comme Thomas, je puisse dire : «Mon Seigneur et mon Dieu! »

Je fais partie de la gang des heureux!

« Ainsi, voulant paraître à découvert à ceux qui le cherchent de tout leur cœur, et caché à ceux qui le fuient de tout leur cœur, il tempère sa connaissance, en sorte qu’il a donné des marques de soi visibles à ceux qui le cherchent, et non à ceux qui ne le cherchent pas. Il y a assez de lumière pour ceux qui ne désirent que de voir, et assez d’obscurité pour ceux qui ont une disposition contraire. »[i]

suivant>

Index

[i] Pascal, Blaise : Pensées, Pensée 430, Nelson, Éditeurs, Londres, Édimbourg et New York, © 1946, pages 224-225

 

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires