L’élection

Auteur : Anne-Marie Montgomery

D’ici une semaine, les citoyens canadiens iront voter pour leur député fédéral. Nous agirons par millions pour choisir les représentants qui seront responsables de la gestion de notre pays.

Je ne trouve pas cela facile de choisir un député. Les élections me demandent de réfléchir à ma vision du monde, à mes valeurs et à mes priorités. Elles m’invitent aussi à réfléchir aux qualités que je désire voir nos dirigeants manifester.

J’ai lu toutes les plateformes des partis; j’ai lu la documentation que chaque candidat m’a envoyée; j’ai suivi les débats. Maintenant, je dois me décider…

J’admire chaque personne qui se présente comme candidat, même si je ne partage pas leurs valeurs ou leur vision du monde. Nos députés travaillent de longues heures, souvent au détriment de leur santé ou de leur vie de famille. Ils sont souvent la cible de mensonges ou de critiques mal fondées. Nous entendons parler des échecs de quelques-uns, mais nous passons souvent sous silence tout le bien que d’autres accomplissent.

croix2014La croix de Christ nous offense, elle nous offense profondément.
Pourquoi?



Parce qu’elle déclare ouvertement l’amour de Dieu pour tous.

Pour tous?
Oui, pour tous.


Car il n’y a aucune distinction... Sur ce bois infâme, Jésus, l’Agneau de Dieu, a enlevé le péché du monde entier.

Donc,

  • tous peuvent être pardonnés;

  • tous peuvent être réconciliés avec Dieu;

  • tous peuvent naître de nouveau;

  • tous peuvent devenir enfants de Dieu;

  • tous peuvent devenir comme Jésus;

  • tous peuvent recevoir la vie éternelle en cadeau;

  • tous peuvent être habités par l’Esprit de Dieu;

  • tous peuvent jouir d’une relation intime avec Dieu;

  • tous peuvent servir Dieu dans la paix et dans la joie tous les jours de leur vie.


Tous? Oui, tous!

  • Le meurtrier? Oui. Grâce à la croix.

  • Le violent? Oui. Grâce à la croix.

  • Le voleur? Oui. Grâce à la croix.

  • Le menteur? Oui. Grâce à la croix.

  • L’adultère? Oui. Grâce à la croix.

  • L’idolâtre? Oui. Grâce à la croix.

  • Le pédophile? Oui. Grâce à la croix.

  • Le violeur? Oui. Grâce à la croix.

  • L’homosexuel? Oui. Grâce à la croix.

  • Le transgenre? Oui. Grâce à la croix.

  • Le terroriste qui vient de crucifier un enfant? Oui. Grâce à la croix.

  • L'avare qui se fiche de tous? Oui. Grâce à la croix.

  • La prostituée? Oui. Grâce à la croix.

  • Moi? Oui. Grâce à la croix.


Tous, sans exception. Grâce à la croix. Il n’y a rien à mériter. Tout est don de la grâce.
La croix de Christ nous offense, elle nous offense profondément.

Pourquoi?



Parce que ce n’est que grâce à la croix de Christ que Dieu peut nous déclarer justes à ses yeux, purifiés de tout péché.

Oui, autant la croix de Christ déclare que la dette du péché est payé en entier, autant elle déclare que le péché du monde devait être payé en entier par Dieu lui-même, et non par nous.

Elle déclare ouvertement que sans elle, aucun de nous ne peut :

  • être pardonné et réconcilié avec Dieu,

  • naître de nouveau,

  • devenir enfants de Dieu,

  • devenir comme Jésus,

  • recevoir la vie éternelle,

  • être habité par l’Esprit de Dieu,

  • jouir d’une relation intime avec Dieu

  • ou servir Dieu dans la paix et dans la joie tous les jours de sa vie.


Aucun de nous ne peut mériter rien de tout cela.
Aucun de nous? Non.

  • Les personnes bonnes et morales? Non.

  • Les adeptes fidèles des différentes religions? Non.

  • Les personnes hétérosexuelles et monogames? Non.

  • Les personnes sincères? Non.

  • Les personnes qui ont toujours essayé de faire le bien? Non.

  • Les personnes qui prient et méditent et cherchent à se soumettre à Dieu? Non.

  • Personne? Personne.

  • Moi? Non. Sans Christ, sans la croix, non.



La croix de Christ déclare que Dieu est inclusif : tous peuvent venir à lui.
La croix de Christ déclare que Dieu est exclusif : nous ne pouvons venir à lui que par son Fils, Jésus.


Et cela nous offense... Cela nous offense profondément.


C’est tout un privilège de pouvoir voter. Beaucoup de citoyens en ce monde n’y ont pas droit. D’autres donnent leur vie en ce moment dans l’espoir que leurs concitoyens pourront en jouir un jour. Je ne veux pas prendre ce privilège à la légère. C’est pour cela que je ne vote pas aveuglément, mais que je cherche plutôt à faire un choix éclairé. Ce n’est pas facile… il faut aller au-delà des astuces du marketing pour chercher les faits. Il faut savoir rejeter le mensonge pour découvrir la vérité.

C’est un peu comme ça pour toutes les grandes décisions dans la vie. Il est important d’investir le temps qu’il faut pour faire un choix aussi éclairé que possible.

À mon avis, cela devrait inclure notre cheminement spirituel. Cette semaine, à la télé, j’ai entendu un jeune dire que ce que l’on croit importe peu, en autant que l’on croie en quelque chose. Il ne voit aucun bienfait à distinguer le faux du vrai quand cela vient à la foi…

Autant je ne veux pas faire un choix aveugle ou mal informé quand cela vient à l’élection fédérale, autant je ne veux pas choisir aveuglément en quel Dieu je vais me confier.  Je crois qu’il faut prendre le temps de distinguer entre le mensonge et la vérité. Je crois qu’il faut peser les faits et faire un choix aussi éclairé que possible.

Et vous, qu’en dites-vous?

Print


Tags: ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...