Le poison dans le verre

Auteur: Angie Smith

« En effet, si vous pardonnez aux autres leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes » (Matthieu 6.14-15).

« Supportez-vous les uns les autres, et si l’un de vous a quelque chose à reprocher à un autre, pardonnez-vous mutuellement; le Seigneur vous a pardonné : vous aussi, pardonnez-vous de la même manière. » (Colossiens 3.13).

« Quand vous priez, si vous avez quoi que ce soit contre quelqu’un, pardonnez-lui, pour que votre Père céleste vous pardonne, lui aussi, vos fautes. Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos fautes »

(Marc 11.25-26).

Une des choses que je trouve le plus difficile à faire, c’est de pardonner à quelqu’un qui ne me demande pas pardon. Il m’est beaucoup plus facile de pardonner à quelqu’un qui avoue qu’il regrette son acte. Soyons honnêtes : si quelqu’un nous dit qu’il est navré pour ce qu’il nous a fait, alors, c’est nous qui en sortons plus ou moins gagnants, n’est-ce pas?

Lorsque nous refusons de pardonner à quelqu’un le tort qu’il nous a fait, l’animosité et l’amertume viennent envenimer notre vie. Le manque de pardon produit une rancune qui peut se comparer à un verre de poison que nous buvons dans l’espoir que l’offenseur en mourra. Mais la seule personne qui en souffre, c’est nous; pire encore, il est probable que l’offenseur ignore tout de cela. (Car, soyons honnêtes : ce que nous voulons vraiment, c’est qu’elle souffre de nous avoir offensé, n’est-ce pas?)

Il n’est jamais facile en de tels moments de choisir de faire le bien, mais c’est le bon choix à faire, même lorsque le pardon que nous offrons n’est pas bien accueilli. La Bible présente clairement la conséquence d’un manque de pardon de notre part. Jésus nous dit clairement que notre Père ne nous pardonnera pas nos offenses si nous ne pardonnons pas à ceux qui nous ont offensés. Je ne peux m’imaginer me tenir devant le trône de Dieu, coupable d’avoir refusé de pardonner un tort, aussi grave soit-il, alors qu’il m’offre gratuitement le pardon immérité de toutes mes offenses.

Seigneur, merci pour ta grâce et ta miséricorde. Merci d’avoir pardonné toutes mes offenses. Aide-moi à pardonner à toute personne qui m’a offensé. Amen.

Questions : Pourquoi trouvons-nous cela si difficile de pardonner? Quelle est la conséquence d’un manque de pardon?

À lire aussi: La puissance du pardon

Pardonner l’impardonnable

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires