La troisième voie

Auteur : Anne-Marie Montgomery

Lorsque j’étais enfant, je pensais que la foi chrétienne était une religion comme les autres : je croyais qu’elle consistait en des règles qu’il fallait suivre pour se rendre acceptables à Dieu et capables d’entrer en relation avec lui. Ce n’est que vers l’âge de 16 ans que j’ai découvert que le message de Jésus était tout le contraire de cela.

Le mystère révélé par Jésus-Christ, c’est que Dieu lui-même fait tout ce qu’il faut pour que toute personne qui le désire puisse vivre éternellement avec lui, non pas sur le fondement du mérite humain, mais grâce à sa provision parfaite.

Sa provision parfaite?

La semaine dernière, j’ai parlé du fait que la sainteté et la justice absolues de Dieu exigent la perfection. Dieu ne peut accueillir en sa présence éternelle que des êtres parfaits; autrement, le Ciel deviendrait tranquillement un enfer.

Mais comment alors l’être humain imparfait peut-il espérer entrer en la présence du Dieu parfait?

Jésus nous révèle que Dieu offre lui-même la solution parfaite à ce dilemme. Pour comprendre cette solution, il faut comprendre avant tout que Jésus n’est pas un simple homme. En effet, les Écritures nous révèlent que le seul vrai Dieu se manifeste en trois personnes : le Père, le Fils (Jésus) et le Saint-Esprit, qui participent tous à cette solution.

Jésus, bien qu’existant éternellement comme Dieu, s’est incarné à un point précis de notre histoire. En prenant sur lui notre humanité, le Fils de Dieu fait pour nous ce que nous ne pouvons pas faire pour nous-mêmes : il nous libère de la condamnation que nous méritons tous en subissant cette condamnation pour nous, à notre place. Ainsi, son Père peut demeurer parfaitement saint et juste tout en pardonnant à tous ceux qui se fient au sacrifice parfait de Jésus pour eux. Paul explore cette solution de Dieu dans les chapitres 3 à 5 de sa lettre aux Romains.

Mais ce n’est que le début de la solution. Lorsque nous accueillons le pardon parfait que Jésus nous offre et que nous lui ouvrons tout grand notre cœur par la foi, il vient alors habiter en nous par son Esprit. Cette union de notre vie à la sienne fait de nous de nouvelles créatures. Plus nous apprenons à nous fier à toutes les ressources qu’il nous donne, plus nous le voyons agir en nous et plus nous devenons semblables à lui. Cette transformation progressive à son image sera rendue parfaite dans l’éternité, lorsque nous recevrons un nouveau corps glorifié libre de tous les effets du mal. (Cela, Paul l’explique dans les chapitres 6 à 8 de sa lettre aux Romains.)

La personne irréligieuse cherche à réduire au silence sa conscience en niant l’existence de Dieu. La personne religieuse cherche à apaiser sa conscience en se fiant à ce qu’elle peut accomplir, sans comprendre que Dieu exige la perfection; le chrétien choisit plutôt de se fier, non pas à lui-même, mais à Dieu, en accueillant par la foi le pardon complet et la transformation parfaite que Jésus lui offre en cadeau. Il reconnaît que seul Dieu peut purifier sa conscience et le libérer parfaitement du mal.

Trois voies… Mais seulement l’une d’elles sait répondre aux exigences d’un Dieu parfaitement pur et saint.

Pour lire une description plus détaillée de cette solution parfaite offerte par Dieu lui-même :

Connaître Dieu personnellement

Vie nouvelle en Jésus-Christ

<<précédent suivant>>

Print


Tags: , , , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Jésus est-il réellement mort sur la croix?

Voir résultats

Loading ... Loading ...