La joie d’aimer

Auteur : Anne-Marie Montgomery

Avez-vous noté à quel point cela nous fait du bien de faire le bien?

Si vous êtes comme moi, vous avez peut-être découvert qu’une joie intense accompagne l’acte d’aimer?

Et si cette joie pure et simple qui nous habite en de tels moments servait d’indicateur que nous agissions alors selon la volonté de Dieu?

Se peut-il que Dieu nous ait créés de telle façon que la vie la plus abondante possible soit une vie passée à aimer Dieu et les autres de tout notre être?

C’est ce que Jésus semble enseigner. En Matthieu 22, il dit ceci : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C’est là le commandement le plus grand et le plus important. Et il y en a un second qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même

croix2014La croix de Christ nous offense, elle nous offense profondément.
Pourquoi?



Parce qu’elle déclare ouvertement l’amour de Dieu pour tous.

Pour tous?
Oui, pour tous.


Car il n’y a aucune distinction... Sur ce bois infâme, Jésus, l’Agneau de Dieu, a enlevé le péché du monde entier.

Donc,

  • tous peuvent être pardonnés;

  • tous peuvent être réconciliés avec Dieu;

  • tous peuvent naître de nouveau;

  • tous peuvent devenir enfants de Dieu;

  • tous peuvent devenir comme Jésus;

  • tous peuvent recevoir la vie éternelle en cadeau;

  • tous peuvent être habités par l’Esprit de Dieu;

  • tous peuvent jouir d’une relation intime avec Dieu;

  • tous peuvent servir Dieu dans la paix et dans la joie tous les jours de leur vie.


Tous? Oui, tous!

  • Le meurtrier? Oui. Grâce à la croix.

  • Le violent? Oui. Grâce à la croix.

  • Le voleur? Oui. Grâce à la croix.

  • Le menteur? Oui. Grâce à la croix.

  • L’adultère? Oui. Grâce à la croix.

  • L’idolâtre? Oui. Grâce à la croix.

  • Le pédophile? Oui. Grâce à la croix.

  • Le violeur? Oui. Grâce à la croix.

  • L’homosexuel? Oui. Grâce à la croix.

  • Le transgenre? Oui. Grâce à la croix.

  • Le terroriste qui vient de crucifier un enfant? Oui. Grâce à la croix.

  • L'avare qui se fiche de tous? Oui. Grâce à la croix.

  • La prostituée? Oui. Grâce à la croix.

  • Moi? Oui. Grâce à la croix.


Tous, sans exception. Grâce à la croix. Il n’y a rien à mériter. Tout est don de la grâce.
La croix de Christ nous offense, elle nous offense profondément.

Pourquoi?



Parce que ce n’est que grâce à la croix de Christ que Dieu peut nous déclarer justes à ses yeux, purifiés de tout péché.

Oui, autant la croix de Christ déclare que la dette du péché est payé en entier, autant elle déclare que le péché du monde devait être payé en entier par Dieu lui-même, et non par nous.

Elle déclare ouvertement que sans elle, aucun de nous ne peut :

  • être pardonné et réconcilié avec Dieu,

  • naître de nouveau,

  • devenir enfants de Dieu,

  • devenir comme Jésus,

  • recevoir la vie éternelle,

  • être habité par l’Esprit de Dieu,

  • jouir d’une relation intime avec Dieu

  • ou servir Dieu dans la paix et dans la joie tous les jours de sa vie.


Aucun de nous ne peut mériter rien de tout cela.
Aucun de nous? Non.

  • Les personnes bonnes et morales? Non.

  • Les adeptes fidèles des différentes religions? Non.

  • Les personnes hétérosexuelles et monogames? Non.

  • Les personnes sincères? Non.

  • Les personnes qui ont toujours essayé de faire le bien? Non.

  • Les personnes qui prient et méditent et cherchent à se soumettre à Dieu? Non.

  • Personne? Personne.

  • Moi? Non. Sans Christ, sans la croix, non.



La croix de Christ déclare que Dieu est inclusif : tous peuvent venir à lui.
La croix de Christ déclare que Dieu est exclusif : nous ne pouvons venir à lui que par son Fils, Jésus.


Et cela nous offense... Cela nous offense profondément.


. Tout ce qu’enseignent la Loi et les prophètes est contenu dans ces deux commandements. »

Ailleurs, il dit ceci : « Si vous obéissez à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, tout comme moi-même j’ai obéi aux commandements de mon Père et je demeure dans son amour. Tout cela, je vous le dis pour que la joie qui est la mienne vous remplisse vous aussi, et qu’ainsi votre joie soit complète. » (Jean 15)

Je l’avoue : la joie intense qui accompagne l’acte d’aimer me motive beaucoup à répandre l’amour autour de moi.

Je n’ai pas besoin de regarder très loin pour découvrir de telles occasions d’aimer. Elles s’offrent constamment à moi. Parfois, il s’agit de préparer un bon repas;  parfois, c’est écouter quelqu’un partager sa peine; parfois, c’est faire le ménage pour un voisin malade; parfois, c’est participer à un groupe qui aide quelqu’un à construire sa maison, ou qui cueille des denrées pour une banque alimentaire, ou qui parraine des enfants dans les pays en voie de développement. Parfois, c’est donner des fonds pour soulager la famine ou la soif ici ou ailleurs dans le monde.

Il y a une multitude de besoins en ce monde. Toutes ces situations pénibles nous offrent de belles occasions de manifester l’amour. Certes, aucun de nous, tout seul, ne peut soulager par lui-même toute la souffrance en ce monde. Mais ensemble, nous pouvons accomplir beaucoup, beaucoup de bien en ce monde simplement en choisissant de vivre l’amour autant que possible.

Peut-être est-ce là une des raisons pour laquelle Dieu permet la souffrance en ce monde : pour que nous apprenions à aimer… et qu’en aimant, nous vivions une joie complète…

Print


Tags: , ,

Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Publicité pour le livre Publicité pour des clips sur Jésus

Visitez Âme Avide sur facebook!

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...