Je ne pense pas que ma femme soit la « femme qui m’était destinée »

Je ne pense pas que ma femme soit la « femme qui m’était destinée

Je suis marié à une femme extraordinaire. Lorsque j’ai rencontré Shelaine pour la première fois, j’ai été attiré par son intelligence, son physique, sa sagesse et son sourire. Six mois plus tard, nous étions fiancés. L’été précédant notre mariage, j’ai présenté Shelaine à un couple qui était pour moi un couple mentor à l’église que je fréquentais. Alors que nous étions assis autour de la table dans leur cuisine, la femme s’est exclamée : « Alors comme ça tu l’as trouvée! Tu as trouvé la femme que Dieu avait prévue pour toi. Tu es béni ». Je me souviens d’avoir acquiescé en grognant et d’avoir savouré ce moment. J’avais trouvé la femme qui m’était destinée.

Réflexion et compréhension

Si nous voulons influencer nos enfants pour Jésus, il ne suffit pas de partager des vérités spirituelles avec eux. Il ne suffit pas de leur enseigner des principes bibliques lorsque l’occasion se présente. Nous avons besoin aussi de prendre le temps de découvrir ce qu’ils pensent et la façon dont ils pensent.

À moi de rougir : gérer les différences

D’habitude, je ne cherche pas à éviter les occasions sociales en me réfugiant dans une toilette pour envoyer des messages textes à mes amies. Mais parfois, c’est la seule option valable. Mon mari, Varun, est natif des Indes, mais je ne le suis pas. Nos différences culturelles sont une source d’enrichissement et je trouve cela précieux.

L’homme et la femme brisés

Les deux textes de la Genèse (chap. 1 & 2) mettent en lumière le fait que l’homme et la femme sont égaux en valeur, mais que Dieu les a créés en s’y prenant différemment, dans le but qu’ils aient des fonctions différentes, lesquelles, mises en commun, permettront une vie harmonieuse.

« Maman! J’ai rien à faire! »

L’été est là, et les enfants aussi. Finis, les examens! Finie, l’école! Comment pouvons-nous faire de leurs vacances un temps spécial sans vider le compte en banque? Que pouvons-nous leur suggérer lorsqu’ils viennent nous dire : « Maman, j’ai rien à faire! »

Print


Courriel Imprimer

Aucun commentaire

Afficher vos commentaires

Invitation au dialogue

Sondage

Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

  • Oui (57%, 228 Votes)
  • Non (28%, 111 Votes)
  • En partie (8%, 33 Votes)
  • Je ne sais pas (7%, 28 Votes)

Total des votes: 400

Loading ... Loading ...