Râle, râle, râle

Aimeriez-vous  faire le mentorat en ligne?  Contactez-nous!

Râle, râle, râle

Et on se plaint…

Je souffre d’une maladie chronique :  la plaintomania. Je râle.  Je pousse de gros soupirs.  J’émets des objections.  Parfois la litanie de mes plaintes impatiente mon épouse.  Elle me dit,  « Tu devrais arrêter de te plaindre, Phil. »  Mais je lui rétorque,  « Je n’aime pas vraiment le ton sur lequel tu me parles, mon ange, cela m’agace. »  Je n’aime guère l’admettre, mais dans une même semaine, je me suis déjà débrouillé pour gagner la médaille d’or olympique de la Plaintomania et les lauriers des Gémissements les plus Pathétiques.

Faire pousser des mercis

« Et l’homme ne réagit pas bien, car il n’avait pas cultivé la reconnaissance. »

Quelle belle phrase n’est-ce pas? J’aime beaucoup cette idée de « cultiver la reconnaissance ». Pour quelqu’un comme moi qui aime le jardinage, cela évoque plusieurs images.

La prière, un dialogue permanent avec Dieu

Dieu désire encore ardemment agir avec puissance à travers les hommes et les femmes de notre génération, comme il l’a fait par le passé. Mais sommes-nous prêts à le vivre? Lui demandons-nous de le faire? En un mot, comme les premiers chrétiens nous ont donné l’exemple, savons-nous prier?

Un journal d’actions de grâces

Je ne veux pas qu’un esprit de mécontentement vienne me perturber et m’affaiblir. C’est la raison principale pour laquelle j’entretiens un journal d’actions de grâces. Cela me permet de garder le souvenir de toutes les bénédictions que Dieu a déversées sur moi.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires