Comment garder la foi après la perte de mon fils?

 Comment garder la foi après la perte de mon fils?

Je n’ai jamais fait partie du club de ceux qui affichent un grand sourire et qui prétendent que tout va bien quand ce n’est pas le cas.

Dans mon cas, ce n’est qu’après des mois après la mort de mon fils Noah que j’ai commencé à ressentir de la colère. J’ai dû retourner au travail et l’injustice écrasante de toute cette situation a commencé à faire surface. J’avais l’habitude de penser que les gens ayant une foi véritable acceptaient tout tranquillement et calmement, mais maintenant je n’en suis pas si sûre.

Bien gérer son stress : la résistance au stress

Nous appelons « stress » la réaction normale de notre corps aux situations menaçantes. Devant tout danger imaginé ou réel, notre corps déclenche le mécanisme de lutte ou de fuite.

Cette réaction au stress existe pour nous protéger. Elle nous aide à demeurer sur nos gardes en temps de danger. En situation d’urgence, cette réaction peut nous sauver la vie en pourvoyant la force supplémentaire nécessaire pour que nous puissions nous défendre.

L’automutilation : qu’en sont les causes?

En tant que psychologue, j’ai reçu beaucoup de lettres de jeunes qui s’automutilent. Comment comprendre cette épidémie?

En lisant la recherche à ce sujet, j’ai découvert que des milliers de jeunes gens se tournent vers l’automutilation pour gérer leur souffrance; même des personnes riches et célèbres luttent avec ce problème.

Identification

L’amour a ses raisons, que la raison ne connaît pas, disait Pascal, philosophe et mathématicien français.

Ce vidéoclip nous invite à explorer ce qui éveille l’amour en nous…Serait-ce le désir profond d’être compris et accueillis tels que nous sommes? Saviez-vous que Dieu nous aime de cette façon? Il s’est incarné pour qu’il puisse comprendre pleinement notre souffrance…

Print


2 réponses à “Comment garder la foi après la perte de mon fils?”

  • francois says:

    Parfois il est difficile de comprendre la volonté de Dieu surtout dans les moments de malheur c est Dieu qui donne et c est lui qui reprend.Le diable peut tout faire pour décourager les chrétiens et les chrétiennes c est pourquoi nous devons rester attacher au seigneur Jésus a tout moment et prier chaque jour pour que Dieu protège nos enfants et nous même

  • Carol says:

    @François–C’est vrai que nos circonstances peuvent être très décourageantes et nous sommes parfois tenter d’abandonner notre foi. Heureusement nous avons les témoignages des persones qui ont résisté à cette tentation. Par exemple, sur notre site nous avons le témoignage de Joni Eareckson–“Une victoire arrachée à la souffrance”, qui se trouve ici http://pouvoirdechanger.com/decouvrir/foi/victoire-souffrance/ Suite a un accident grave, sa foi a été ébranlée, mais aujourd’hui c’est une femme rayonnante. Je t’encourage à lire son histoire remarquable.

Afficher vos commentaires