Délivrés de la honte

Auteur: Anne-Marie Montgomery

« T’as pas honte?! »

Cette phrase condamnatrice ne nous a-t-elle pas tous flagellés à un moment ou autre? Ne luttons-nous pas tous contre la honte, ce sentiment désagréable de ne pas être à la hauteur des attentes d’autrui, ou même de nos propres attentes à notre sujet?

La honte se trouverait-elle à la racine de tout manque d’estime de soi?

Tant de choses peuvent devenir sources de honte : un acte destructif que nous regrettons profondément; notre victimisation aux mains des autres; une maladie quelconque; un échec cuisant; une faiblesse ou un manquement dont nous aimerions tant nous trouver délivrés…

Il me semble que la honte prend de plus en plus d’ampleur dans notre société depuis qu’Internet existe. Aujourd’hui, n’importe qui peut afficher nos moindres défauts et méfaits en ligne, aux yeux du monde entier. Et cela peut avoir des effets dévastateurs.

Nous n’avons qu’à songer à toutes ses personnes qui se suicident parce que quelqu’un a affiché en ligne une photo ou un vidéoclip qui leur faisait honte, au point qu’elles ont préféré mettre un terme à leur vie plutôt que de vivre, marginalisées.

« T’as pas honte? » N’est-ce pas le message subliminal de toute annonce publicitaire? « T’as pas honte de faire de l’embonpoint? T’as pas honte de tes vêtements, de tes dents, de tes cheveux, de ta peau, de ta forme physique? T’as pas honte de ta voiture, de ta maison, de tes meubles? T’as pas honte? »

Oui, notre société nous motive par la honte, et ce, constamment. Et cela peut nous anéantir.

Est-ce possible d’être délivrés de cette honte qui nous hante?

La semaine dernière, j’ai regardé un film qui m’a invité à réfléchir à cette question. Il s’agit du film Magdalène, l’histoire de Jésus telle que racontée par Marie de Magdala. Nous y découvrons comment Jésus l’a délivreé de la honte, et comment il peut nous en délivrer aussi. Je vous invite donc à prendre le temps de regarder ce film , en notant surtout la compassion et l’amour étonnants de Jésus pour les personnes les plus marginalisées et seules de son époque…

En voici un clip :

 


Est-ce là la solution à la honte? L’expérience d’une compassion et d’un amour parfaits que nous manifestons alors à notre tour?

Qu’en dites vous?

Voir aussi une étude en ligne:

Libérés de la honte

 

Print


5 réponses à “Délivrés de la honte”

  • watch says:

    j’ai ce probleme de honte,je ne sais vraiment pas quoi faire;lorsque je suis en classe et que le prof me pose une question meme si je connais je ne parle plus je me mets à transpirer ma bouche reste bloquée comme collée;jai envie que la terre s’ouvre,je ne dis plus un mot,je baisse ma tete;je ne sais meme pas ce que je vais faire,j’ai un memoire d’etude à passer oralement devant plusieurs jury,je ne sais vraiment pas comment je vais faire

  • J’aimerais t’inviter à t’adresser à l’un de nos mentors bénévoles (cliquer le bouton dialogue à droite, et remplir le formulaire). Il pourra t’en parler plus longuement, cheminer avec toi et prier pour toi. Je suis beaucoup comme toi: je n’aime pas parler en public. Je sais que pour moi, il s’agit de la crainte de ne pas être à la hauteur des attentes des autres, ou des miennes. Ce qui m’aide personnellement (et cela demeure un défi), c’est de me rappeler que Dieu m’aime et me donne tout ce qu’il me faut pour accomplir sa volonté. Cela m’aide beaucoup de lui confier mes craintes et de décider de le faire pour lui, sans me soucier des résultats. Dieu a préparé des bonnes oeuvres pour chacun de nous, et il nous donne tout ce qu’il nous faut pour les accomplir, par son Esprit en nous. Éphésiens 3.14-21 m’encourage beaucoup à me reposer en son amour et sa présence puissante. Mes émotions ne sont pas toujours de la partie, cependant!

  • thierry says:

    je suis dans le meme cas que watch.je suis anesthesie quand je passe des examens.vite aider moi car j ai rate des epreuvres a cause de cela et j ai d autre epreuvre a passer le 14 novembre prochain.

  • Cher Thierry,
    Je t’invite aussi à cliquer sur le bouton Dialogue ou écrire à un mentor pour te trouver accompagné par la prière. C’est ce qui m’aide le plus… je confie ma vie et mon avenir à Dieu, en sachant qu’il a déjà préparé les oeuvres qu’il veut que j’accomplisse, et qu’il me donne toutes les capacités nécessaires à cela. Je prie pour toi et watch…
    Amicalement,

  • Simon B says:

    Moi , personnellement , mon truc est de jugé les autres. Quand je suis en avant de la classe , un texte en tête , et que je doit parler , je sens la trouille monter. Alors, je regarde seulement ceux qui semblent le plus a l’aise et je les juges. Il se passe alors quelque chose dans ma tête. Je suis plus grand qu’eux, voir meilleur .! Alors je fonce ,car je me suis convaincu qu’aucun d’entre eux est meilleur que moi et qu’ils sont la strictemement pour écouter mon génis ! Cette méthode est … quelque peux radicale.. mais pendant 2 ans , elle marche à merveille !

Afficher vos commentaires