Libérée de tout sentiment de honte

Auteur: Gail Rodgers

C’était le premier jour du printemps. Nous étions en train de nous balader à cheval. Quelques bancs de neige et des plaques de glace printanière étaient encore éparpillés dans le paysage. Mon cheval décida alors qu’il ne voulait aucun cavalier et se dressa sur ses pattes arrière. La glace du printemps n’était pas vraiment appropriée pour ce type d’exercice d’équilibre, et le cheval bascula ainsi vers l’avant, tandis que je me retrouvai projetée sous lui! Je suis encore émerveillée d’en être sortie vivante!

Je pense aujourd’hui rarement à cet après-midi effrayant. Mais cela me revient à l’esprit les rares jours où une bosse ou une ecchymose me rappellent cette ancienne blessure que je me suis faite à la côte.

Le même phénomène se produit pour les vieilles blessures dont notre esprit a souffert.

Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!
 Des événements qui se sont passés il y a très longtemps… Des mots durs, des actions ou des situations mal évaluées il y un certain temps font parfois resurgir des sentiments douloureux lorsqu’une blessure émotionnelle survient de façon inattendue.

Sharon m’a raconté comment elle avait pardonné à son père pour ce qu’elle pensait être un rejet de sa part lorsqu’elle était jeune fille. Son esprit d’adulte lui permettait désormais de comprendre en partie la peine de son père. L’amour que Dieu avait déversé en elle avait rendu l’impossible possible. Elle a pu lui pardonner ses actions et ses mots durs à son égard.

Sharon continuait cependant à entretenir des relations malsaines avec les hommes. Elle, qui avait toujours peur d’être rejetée, se retrouvait à faire des compromis et finissait par s’en vouloir. Elle réalisa alors qu’elle ressentait de la honte au plus profond de son âme et que cela affectait sa vie bien au-delà des actions et des paroles prononcées jadis par son père. Sharon commença à se rendre compte que les actions et paroles de son père lui avaient fait croire des mensonges à propos d’elle-même. Puis, un jour, elle eut l’occasion de lire cette promesse de Dieu qui fit jaillir un nouvel espoir dans son cœur…

« … Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ » (Philippiens 1:6).

Lorsque Dieu vient habiter en nous et commence à nous changer, il s’y engage complètement. Il promet de continuer la bonne œuvre dans notre cœur jusqu’à ce que nous soyons une nouvelle personne. Dieu peut non seulement nous aider à pardonner, mais il continuera également à nous aider à nous libérer de la honte et des mensonges qui nous empêchent d’être celles que nous sommes destinées à devenir.

Père céleste,

Je te remercie parce que tu as promis de continuer ton œuvre dans mon cœur. Je te remercie de me permettre de pardonner les actions et mots durs qui ont été prononcés contre moi. Père céleste, je me rends compte aujourd’hui qu’à cause de ces mots et de ces actions, j’ai commencé à croire à des mensonges à mon propre sujet, ces mensonges qui me faisaient croire que personne ne pouvait m’aimer et que je ne méritais pas d’être aimée. Père céleste, aujourd’hui, je demande que tu m’aides à refuser ces mensonges et tous les sentiments de honte qui en sont la conséquence. Père céleste, montre-moi tous les domaines dans lesquels j’ai cru à des mensonges me concernant. J’accepte ton amour et la guérison que tu me donnes et je te demande de me remplir de ton Esprit saint. Je te remercie de continuer à guérir mon cœur.

Je fais cette prière au nom puissant de Jésus, amen.

Voir aussi:

Libérés de la honte,  (une étude en ligne)

Je regrette mon avortement; que faire de mon sentiment de  culpabilté et de honte?

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires