L’homme que je fréquente est-il celui qu’il me faut?

L’homme que je fréquente est-il celui qu’il me faut?

Lorsqu’une relation va bien, nous ne nous attardons pas à de telles questions. Ce n’est que lorsque nous souffrons dans une relation que nous nous demandons si cette personne est celle qui nous convient.

Il me semble que ton cœur essaie de te dire que tu te trouves en terrain dangereux, et que cette relation n’est pas saine.

Venia

Un fils confronte son père : la vérité choque, mais le pardon libère. Réagir à la haine par l’amour : est-ce possible?

Retrouver la liberté en pardonnant

Pardonner nous libère de ces chaînes, mais comment faire? Au cours de cette étude, nous examinerons comment le pardon peut apporter la liberté.

Je regrette mon avortement. Que faire de mon sentiment de culpabilité et de honte?

Certaines études montrent que toutes les femmes qui ont subi un avortement en souffrent tôt ou tard, d’une façon ou d’une autre… Il s’agit d’une réaction tout à fait naturelle. Notre conscience nous dit que nous avons mis fin à la vie de notre enfant, et nous ne pouvons plus la faire taire. C’est alors que nous nous demandons comment faire pour nous libérer de la honte et de la culpabilité liées à cet acte passé.

De la passion à l’amour véritable

La passion : c’est le mot qui résume notre relation dès le départ. Vivre un amour passionnel fait rêver beaucoup de personnes. Pourtant, la passion est véritablement destructrice.

Autant on peut s’aimer, autant on peut se détester. Et autant on peut se faire du mal et se détruire mutuellement. De l’avis de spécialistes, une relation ne survit pas à la passion. Ne parle-t-on pas d’ailleurs de crime passionnel?

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires