Du bagage

Auteur: Mike Woodard

bagagesNous traînons tous dans nos relations un bagage, tant physique qu’émotionnel. Le bagage physique prend la forme de cadeaux de mariage et de possessions diverses qui serviront à meubler notre nouvelle vie commune.

Le second type, le bagage émotionnel, nous vient souvent de notre enfance. S’il est moins visible que le bagage physique, il ne doit pas pour autant être négligé; il faut aussi y faire du ménage. Dans The 10 Best Decisions a Couple Can Make, Bill et Pam Farrel suggèrent aux
couples de se poser deux questions bien précises :

1. « De tout ce que nos parents ont fait, que voulons-nous reproduire et transmettre à nos enfants? »
2. « Que voulons-nous éviter de reproduire? »

Ces questions pourraient bien vous rappeler d’excellents souvenirs, mais aussi rouvrir des blessures très douloureuses. Le dialogue avec votre conjoint pourrait vous aider à mettre le doigt sur la racine de certains problèmes… et sur leur clé. Poursuivez cette conversation
durant toute votre vie commune, et dites-vous bien qu’il n’est jamais trop tard pour commencer, car on découvre son bagage émotionnel comme on épluche un oignon : un morceau à la fois.

ACTION:

1re étape : Installez-vous dans un endroit privé et posez-vous ces questions. Il pourrait être utile de mettre vos réponses par écrit. Les expériences peuvent se classer en trois catégories : le bon, le mauvais et l’horrible. Réjouissez-vous des bonnes choses, sachez reconnaître les mauvaises et débarrassez-vous de ce qui est horrible.

2e étape : Faites lire vos réponses à votre conjoint, et établissez vos nouvelles valeurs familiales. Vous serez peut-être étonné de voir à quel point vous avez été béni. Il se peut également que vous réveilliez des problèmes et des souvenirs très douloureux, auquel cas il pourrait être utile de bénéficier de l’aide et du recul d’unami proche ou d’un professionnel.

RESSOURCE SUGGÉRÉE:  The 10 Best Decisions a Couple Can Make, Bill et Pam Farrel

Lire aussi:  Traîner les bagages de famille:  la liberté est un choix

Trop de bagages

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires