Les plus belles paroles qu’un enfant puisse entendre

Auteur: Michael Jantzen

Traduit de l’anglais par Muriel Yene

Or, comme tout le peuple se faisait baptiser, Jésus fut aussi baptisé; et pendant qu’il priait, le ciel s’ouvrit, et le Saint-Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe; et il vint une voix du ciel, qui dit : « Tu es mon Fils bien-aimé, en qui j’ai pris plaisir » Luc 3.21-22.

Mon père aime cette histoire de Jésus entendant son Père prononcer des paroles d’affirmation et de fierté à son égard. Il estime que Dieu ressent effectivement la même affection pour nous. Il existe même des versets bibliques pour le confirmer. Jésus priait ainsi pour les croyants : « qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé » (Jean 17.23, accentuation personnelle). Relisons cette dernière partie. Assimilons-la parfaitement. Dieu le Père t’aime autant qu’il aime Jésus. C’est un fait; ce n’est pas simplement un sentiment ou quelque manipulation intelligente des Saintes Écritures. C’est incroyable n’est-ce pas? Les Saintes Écritures nous disent également que nous sommes « cachés avec Christ en Dieu » (Colossiens 3.3). Si nous sommes en lui, cela signifie alors que nous sommes continuellement aimés comme le Fils et que cet amour est excessif, au-delà de toute mesure : « Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes! » (1 Jean 3.1a).

Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!

Je ne fus pas très surpris l’autre jour lorsque j’ai reçu un message de mon père disant : « Je t’aime mon fils, tu es ma plus grande joie. » Je me suis assis sur mon véhicule, immobile, au bord de la route, les yeux baignés de larmes, alors que je prenais pleinement conscience de l’amour immense que mon père a pour moi et du fait que mon Père céleste m’aime davantage.

Deux semaines plus tard, mon fils aîné Caleb a presque aveuglé d’un œil mon fils cadet. Il a accidentellement blessé Isaac à l’œil avec un gros bâton. Un centimètre plus haut et l’œil d’Isaac aurait pu être endommagé de façon permanente. Il y avait du sang partout, des cris et de la panique. Évidemment, Caleb se sentait terriblement coupable. « Je me sens stupide », m’a-t-il dit avec beaucoup de remords. Trente minutes plus tard, une fois ma colère diminuée, j’ai senti l’Esprit saint m’encourager à fortifier mon fils aîné. Je l’ai donc invité à l’extérieur pour lui parler et je lui dis, « Fils, je t’aime. Aucune erreur, aussi grosse qu’elle soit, ne pourra changer cela. Tu es ma plus grande joie. » Immédiatement, je vis le poids de la honte se lever de ses épaules; il se tint plus droit. Ses yeux se remplirent de joie et de gratitude.

Tout a commencé avec cette voix du ciel après le baptême de Jésus. Mon père n’a jamais entendu ce genre de paroles de la part de son père, mais Dieu a rempli ce vide et lui a enseigné à prononcer ces paroles de vie à mon égard. Cette bénédiction était contagieuse. J’avais le pouvoir le partager ces paroles avec mon fils, et ma prière est que par la grâce de Dieu, mes fils fassent de même.

Père, j’ai besoin de t’entendre parler à mon cœur en ce jour. Aide-moi à croire que je suis aimé autant que ton fils, Jésus. Montre-moi dans quel domaine de ma vie je peux être un parent qui fortifie ses enfants et les tiens. Enseigne-moi à partager ton amour avec les paroles que je prononce.

Question : Dieu t’aime autant qu’il aime Jésus. Comment ta vie changerait-elle si cette vérité pénétrait profondément dans ton cœur, qu’elle te touchait réellement et que tu y croyais sincèrement?

Lire aussi:  L’amour d’un père

Les papas, les princesses et les tendres soins

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires