Scott Hamilton–sa vie après la médaille d’or

Scott Hamilton

Il a gagné une médaille d’or olympique. Mais ce n’est qu’au sein de la souffrance qu’il trouve le plus beau des trésors : l’amour parfait d’un Père.

Vaincre l’alcoolisme : est-ce possible?

Plus de 16 millions d’Américains souffrent d’alcoolisme, selon les données du bureau du recensement des États-Unis. C’est environ le double de la population de la ville de New York.

C’est aussi un problème sérieux au Canada, ainsi que dans d’autres pays. Cela n’aide personne de vivre dans une société qui se trouve entourée de multiples annonces invitant les gens à consommer l’alcool. C’est une tentation constante pour ceux qui désirent se libérer de leur dépendance.

J’ai trouvé ma vraie voix

Nombreux sont ceux qui considèrent le milieu de la mode comme étant prestigieux et un secteur de travail passionnant. Vu de l’extérieur, tout semble parfait. Mais, comme pour tous les magazines, il y a bien plus de difficultés à surmonter que celle de la première page. Beaucoup de gens ne connaissent pas la face ardue de l’industrie de la mode. Une face que Danny Velasco connaît trop bien!

C’est la vie!

Comme enfant, je n’avais aucune conception de Dieu parce que mes parents ne m’ont jamais parlé de lui.  En fait, c’est plutôt les problèmes d’alcool de mon père qui figurent dans mes souvenirs les plus lointains. Ma mère l’a encouragé plusieurs fois à abandonner la boisson, mais il n’a jamais voulu le faire. Elle a finalement décidé de le divorcer. C’est alors que mon père, désespéré, a tué ma mère avant de se suicider.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires