Le facteur temps

Auteur: Mike Woodard

« Comment est-ce qu’on a pu en venir là? » J’entends si souvent cette remarque venant de conjoints qui ont l’impression d’être à des kilomètres l’un de l’autre. Nous changeons et nous grandissons tous au fil du temps. Les couples qui arrivent tout de même à rester proches appliquent quelques principes simples qui nourrissent leur complicité. Ils passent régulièrement du temps ensemble. Que ce soit un petit quart d’heure passé chaque jour à faire le point ou un soir de semaine en tête à tête, ils s’appliquent à se consacrer mutuellement du temps (le dimanche soir, après le coucher des enfants, était un bon moment pour Karen et moi). Vous pouvez aussi réserver du temps à votre couple en fixant des rendez-vous réguliers, une fois par semaine ou par mois.

Ils savent ce qu’ils traversent respectivement. Les questions qu’ils se posent vont au-delà de l’échange de données. Ils se gardent au courant de ce qu’ils vivent au travail, dans les loisirs et dans leur vie émotionnelle.

Ils ont des intérêts communs. Les livres, les films, le sport, les travaux de rénovation, le plein air, les jeux vidéo, les jeux de cartes, l’église et le bénévolat sont autant de possibilités. Les couples qui restent proches savent qu’ils doivent avoir des activités communes.

ACTION: Mettez du temps de côté chaque semaine dans votre horaire pour vous retrouver. Questionnez votre conjoint pour connaître le monde où il évolue. Découvrez un nouveau passe-temps ou relancez de vieilles traditions. Pas besoin de faire compliqué : lisez un livre ensemble ou regardez une émission qui vous fera rire, réfléchir et discuter.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires