Ah, l’argent!

Auteur: Mike Woodard
L’inquiétude peut vous tuer! Certains auteurs fixent à environ 60 % la proportion de consultations médicales dues au stress. L’impact de ces inquiétudes sur la santé a de quoi inquiéter. Des mariages sont carrément détruits par les pressions financières. Évidemment, une part de cette inquiétude échappe à notre contrôle, mais les pressions financières qui nous étouffent sont souvent le fruit de notre mauvaise gestion.Le refus de se priver est à la racine du problème. Lorsqu’il est inconscient, il s’apparente à un simple manque de rigueur. On accumule les petits écarts, et lorsque la fin du mois arrive, tout l’argent s’est envolé. Ma femme et moi avons consigné toutes nos dépenses pendant un mois entier pour découvrir la fuite. Conclusion? C’étaient les achats insignifiants comme le café, les collations et les gâteries qui étaient responsables du manque!

Les mauvaises habitudes d’achat conscientes sont plus difficiles à redresser. Vous auriez avantage à adopter ces quelques principes de gestion simples.

  • Pas d’achats impulsifs. Attendez 24 heures avant de faire un achat important, et entendez-vous sur la définition d’« important » (nous avons fixé la limite à 50 $).
  • Pas d’intérêt sur les cartes de crédit. Rangez les cartes dès que le solde atteint la limite de ce que vous pouvez régler en entier à la fin du mois.
  • Pas d’action solitaire. Sans aide, vous échouerez. Soyez redevables l’un envers l’autre.

    ACTION Posez-vous les questions suivantes :

    Sur une échelle de 1 à 10, où se situent mes inquiétudes financières? Lequel des trois principes transgressons-nous?
    Entendez-vous sur des principes et des mesures qui calmeront vos inquiétudes.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires