Ce qu’il désire vraiment

Faux messages 1: Ce qu’il désire vraiment

Il y a quelques années, j’ai lu un livre de Sharon Jaynes, Becoming the Woman of His Dreams (Devenir la femme de ses rêves). Au cours de sa recherche, Jaynes a interviewé des centaines d’hommes pour découvrir les qualités qu’ils recherchent chez une épouse. Cela ne vous surprendra pas de découvrir que l’épanouissement sexuel était la réponse la plus commune.

Faux messages 2: Au cœur du rejet

Avant le mariage, lorsque vous avez pensé au sexe avec votre futur mari, avez-vous songé, à combien de reprises vous lui diriez « non »? Je connais quelques femmes qui ont décidé avant le mariage de ne jamais refuser les avances de leur mari et qui ont tenu leur promesse. Mais la plupart d’entre nous ont dit « non » beaucoup plus souvent que nous aurions pensé possible (ou désirable).

Mariés et heureux

C’est le 12 août 1978 que nous nous sommes mariés, Sheryl et moi.Cela semble si loin dans le passé… Nous nous sommes tenu devant nos amis et notre famille pour prononcer nos vœux… des vœux concernant notre comportement l’un envers l’autre, la façon dont nous allions nous aimer l’un l’autre. Nous étions tout à fait sincères ce jour-là. Mais nous savions aussi que nous n’avions aucune idée de l’avenir qui nous était réservé. Nous savions que le mariage serait parfois merveilleux, mais nous ignorions à quel point il serait parfois difficile.

Guérir de son passé sexuel

J’ai entendu toutes les histoires possibles. En plus d’entendre les histoires des femmes qui assistent à notre étude biblique pour la guérison de leur passé sexuel, je reçois des lettres de gens de partout au monde qui partagent leur vécu avec moi. Chaque fois que je pense avoir entendu la pire histoire possible, quelqu’un partage avec moi une histoire plus horrible encore. Le mal que les gens commettent les uns contre les autres doit briser le cœur de Dieu et le remplir de tristesse.

Le visage de la persecution

Même si nous sommes au courant de l’existence de la persécution et pouvons accéder aux statistiques effrayantes des violences que subissent nos frères et sœurs dans la foi, il n’est pas toujours possible d’imaginer ce qu’ils vivent dans le quotidien, car les statistiques n’offrent pas de visage humain à cette souffrance.

Mais quand nous voyons les images et découvrons l’histoire d’une famille qui la vit, cela nous aide à mieux comprendre le sort des chrétiens qui vivent dans un pays où il n’y a pas de justice pour ceux et celles qui n’hésitent pas à s’identifier en tant que disciples du Christ. C’est pour cela que je vous invite à découvrir l’histoire de Meriam Ibrahim et de son mari Daniel Wani,
Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires