Laurie Wang

Laurie Wang est diplômée de l'Université d'Alberta, au Canada. Elle a une licence d'anglais et est journaliste. Elle adore le hockey sur glace, les chaussures, et le bifteck saignant.

Articles écrits par Laurie Wang

Avoir confiance en soi devant un public

Être un bon orateur et un bon communicateur est essentiel au succès, non seulement dans le travail, mais également dans la vie de tous les jours. Pensez au nombre de présentations que vous faites en une journée. Vous faites des présentations à votre conjoint, à vos collègues, à votre fils, et vous le faites même dans […] Lire la suite >

Développer mes capacités de dirigeant

Par  Leonard Buhler, avec K. Schenk et L. Wang Je croyais que j’avais trouvé la formule pour contrôler le stress. J’ai même animer des séminaires sur le sujet. Mais ce n’est qu’après avoir trouvé la vraie sécurité anti-risque que j’ai enfin su comment lutter contre le stress. Conquérir les choses au-delà de mes capacités a […] Lire la suite >

Les effets de la pornographie sur Internet

Par  L.Wang, traduit de l’anglais par Marie-Agnes Van Peuter La pornographie sur Internet, facilement accessible, abordable et permettant l’anonymat, a permis à l’industrie pornographique d’atteindre un niveau supérieur. Les gens n’ont plus à aller au sex-shop pour obtenir des articles pornographiques, il leurs suffit d’un clic. La pornographie a tellement été normalisée que la plupart […] Lire la suite >

Ma première rencontre avec maman

Par  Bob Beasley, propos recueillis par Laurie Wang. Traduit de l’anglais par Marie-Agnes Van Peuter J’avais 46 ans lorsque j’ai rencontré ma maman. J’ai toujours su que j’avais été adopté. Mes parents adoptifs étaient parfaits avec moi et je n’ai jamais senti le besoin de savoir qui étaient mes parents biologiques. Tout a changé lorsque […] Lire la suite >

Un nouvel homme

J’ai touché le fond le soir que j’ai tenté de m’enlever la vie. Je ne sais pas pourquoi ma tentative n’a pas réussi. Tout ce que je me rappelle, c’est que je me suis réveillé, semi-conscient, sans personne vers qui me tourner. Succomber à la pression de groupe J’ai grandi dans une bonne famille à […] Lire la suite >