Abandon émotionnel : quand votre conjoint vous exclut

Auteur: Dr. Dave Currie

avec Glen Hoos

J’entends régulièrement cette plainte de la part des gens qui viennent me consulter pour leur mariage: “Je me sens éloignée de mon conjoint. Plus j’essaie de faire en sorte que mon mari s’ouvre, plus il se referme.” “Ma femme ne s’intéresse plus à moi. J’ai l’impression que nous sommes à dix mille kilomètres l’un de l’autre.” “Je ne sais pas si je l’aime encore.”

Il s’agit d’abandon émotionnel. Au lieu de vous quitter physiquement, votre conjoint se ferme émotionnellement. Il cesse de s’investir dans le couple, ce qui fait que l’autre se sent détaché et non désiré. Pour le monde extérieur, ce couple peut encore sembler bien se porter, mais en réalité la relation est en train de se détruire lentement en une mort silencieuse.

Pensez-vous vous marier? Pourquoi se marier aujourd'hui?

Aimeriez-vous en parler avec quelqu'un? Écrire à un mentor

Comment une relation de couple peut-elle en arriver là? Quelquefois en sombrant petit à petit dans le contentement de soi, mais parfois de façon bien plus soudaine. Si cela survient de façon soudaine, il existe probablement un événement ou un incident entre vous deux qui a besoin d’être résolu. En revanche, si la détérioration s’est fait progressivement, il y a probablement des tas de petites chose qui n’ont jamais été résolues et qui ont ébranlé la relation.

Voici quelques causes premières spécifiques qui occasionnent une distance émotionnelle entre époux:

  1. Le manque de pardon. L’abandon émotionnel est en fait un manque de pardon poussé à sa dernière extrémité. Quand nous ressentons que notre époux nous a blessé et que nous refusons de lui pardonner, nous recherchons des manières de nous protéger contre les blessures futures. Se fermer le cœur à l’autre est un moyen facile de ne plus souffrir, mais qui a des conséquences fatales. Car le manque de pardon provoque toujours l’isolation. Surmonter ce manque de pardon requière la volonté de s’humilier et de demander pardon de ce que nous avons fait qui aurait blessé notre partenaire. Cela requiert aussi de vouloir gracieusement étendre notre pardon à l’époux qui nous a blessé. Cette démarche de pardon est fondée sur le désir de réunification.
  2. Un traitement insensible, dur ou sans cœur. Si je ne fais pas attention à la manière dont je traite mon conjoint, les choses s’aggravent très rapidement. Que ce soit un manque de courtoisie, de la méchanceté ou pire encore, cela crée des peines qui peuvent être petites au début, mais qui deviennent avec le temps des blessures profondes. Afin d’éviter cela, chaque partenaire doit s’examiner régulièrement et se demander s’il traite bien son époux(se). Un partenaire, plus que n’importe qui au monde, a besoin d’être traité avec respect et gentillesse. N’oubliez pas que votre époux(se) est un cadeau et mérite d’être traité(e) comme une chose précieuse.
  3. Un manque d’effort. Le problème est quelquefois moins évident que le non respect ou le mauvais traitement. Il est facile, particulièrement pour les hommes, de penser que la relation va bien et qu’il n’y a pas besoin de faire autant d’efforts qu’auparavant pour que tout continue aussi bien. Quand nous commençons à croire que notre conjoint(e) nous est acquis(e), cela nous entraîne à lui faire croire qu’il(elle) n’est plus aussi important(e) à nos yeux. Quand la relation ne devient plus la priorité numéro un pour l’un ou les deux partenaires, l’autre se sent abandonné(e). Cela le(la) fait se ressentir comme non désiré(e) et l’entraîne à s’enfermer dans son propre monde.
  4. Du manque de temps. Beaucoup d’entre nous essayent tout simplement de trop faire en une seule journée. Nous sommes alors régentés par l’urgence et nous en oublions de prendre le temps qu’il faut pour les choses qui sont vraiment importantes, des choses comme le romantisme, comme parler des problèmes familiaux ou comme développer une véritable relation d’amitié avec sa moitié. Nous sommes alors tout le temps débordés et nous effaçons de nos emplois du temps les moments réservés à la “qualité de notre couple”. Une relation de couple ne peut pas bien se développer si les contacts sont réduits à un repas rapide et à une brève conversation avant d’aller au it. Une bonne relation a besoin de face-à-face hebdomadaire, que ce soit sous forme de discussions ou de distractions.
  5. La peur de parler des problèmes. Le détachement émotionnel ne vient pas de nulle part. Il y a toujours quelque chose derrière. Si l’un ou les deux conjoints ne savent pas ou ont peur de parler des problèmes liés à leur relation, il en résultera ce genre de détachement. En général, les deux savent que quelque chose ne va pas, mais ils hésitent à en parler par peur de la réaction de l’autre. Ou peut-être qu’ils ont l’impression d’en avoir déjà suffisamment parlé et que cela n’a servi à rien; alors, à quoi bon s’en soucier encore? A ce stade, il faut regarder à nouveau la signification de la résolution de conflits dans une relation, en quoi une bonne “dispute”, comme toujours, permet de mener les choses à leur résolution. Sans ces talents ainsi qu’un réel courage pour énoncer et affronter les problèmes, la distance émotionnelle va simplement s’agrandir de plus en plus.
  6. Nier l’évidence. Très souvent, quand les choses commencent à se gâter dans une relation, nous ne voulons pas reconnaître ce qui est en train de se passer. Et c’est souvent la personne qui a besoin de faire des changements radicaux qui nie l’existence du problème. Nous vivons dans une sorte de déni, comme si les choses n’allaient pas arriver de toutes les manières, ou comme si ce n’était pas si grave, ou comme si les choses allaient s’arranger toutes seules avec le temps. Mais nier l’évidence n’arrangera jamais rien. Cela ne sert qu’à détériorer la relation de couple au point que l’on n’a plus l’impression d’être un couple, dans toute l’intimité que cela signifie.

Travailler sur la distance émotionnelle

La première étape qui permet de travailler sue l’abandon émotionnel consiste à identifier les causes et à s’en occuper. Ne vous installez pas dans l’isolation. Adressez-vous à Dieu et demandez-lui plus pour votre mariage, puis faites-lui confiance pendant que vous essayez fidèlement de changer. Voici quelques suggestions pour rétablir une connexion d’amour avec votre conjoint(e) :

  1. Soyez d’accord pour parler. Il va falloir en arriver à accepter de vouloir parler des problèmes qui existent entre vous. Si vous voulez les résoudre, il faut s’engager mutuellement à écouter l’autre et ses problèmes, ainsi qu’à œuvrer vers l’amélioration de la situation. Ne faites pas un cours impromptu à votre conjoint(e), mais prenez un rendez-vous et mettez-vous d’accord pour commencer à travailler sur vos problèmes.
  2. Préparez-vous. Avant la discussion, prenez le temps de penser aux problèmes non résolus dont vous allez parler. Quels sont vos soucis dans votre relation ? Dans quels domaines avez-vous l’impression qu’il faudrait vous améliorer ? Quelles sont les attentes de votre partenaire ? Le mieux serait de mettre vos réflexions par écrit, mais quoi qu’il en soit, soyez préparés à être ouverts et honnêtes l’un envers l’autre au sujet des vrais problèmes qui vous divisent. Faites attention à prendre le temps d’écouter attentivement ce que votre partenaire vous dit. Accordez-vous l’un et l’autre un temps sans interruption pour exprimer votre vision des choses.
  3. Soyez direct(e) mais gentil(le). Aucun de vous n’a rien à gagner à ne pas exprimer ses sentiments réels. N’oubliez pas que les problèmes non résolus sont au cœur du détachement émotionnel. Alors mettez toutes vos cartes sur la table et exprimez clairement ce qui vous blesse. Ne laissez pas les choses vous échapper. Engagez-vous à parler de vos problèmes avec bon sens. Faites des pauses pour faire tomber la pression si nécessaire, mais il est important d’être d’accord pour continuer. Posez-vous l’un à l’autre les questions difficiles et parlez des sujets délicats qui ont sapé votre relation. Peu importe qui a commencé, il faut œuvrer à la résolution du problème.
  4. Commencez à satisfaire des besoins inassouvis. On se met souvent en retrait d’une relation quand on pense que nos besoins ne sont pas satisfaits. Une relation saine nécessite que les deux partenaires travaillent activement à discerner les besoins de l’autre et à faire en sorte que ces derniers soient comblés. Cherchez à comprendre les besoins de votre partenaire et demandez-vous comment vous pourriez commencer à mieux exprimer votre amour en cherchant à satisfaire ces besoins. Que votre partenaire et la satisfaction de ses besoins devienne votre priorité numéro un.
  5. Affrontez vos propres difficultés. Si je me sens abandonné(e) par mon(ma) conjoint(e), il faut que je me pose la question difficile : Qu’est-ce que j’ai fait pour que mon époux(se) s’éloigne de moi ? Cela ne vient peut-être pas que de votre côté, mais vous devez trouver ce pour quoi vous êtes responsables et assumer vos actes. Ecoutez vraiment votre époux(se). Il y a bien sûr des choses que votre partenaire doit affronter de son côté et elles vous échappent peut-être pour des raisons d’égoïsme, mais ne vous empêchez pas de faire les choses que vous devez faire. Vous devez l’un et l’autre être prêts à faire des excuses et à donner au pardon sa part dans le processus de guérison du détachement émotionnel.
  6. Réengagez-vous volontairement. Si vous voulez rétablir vos connexions émotionnelles, ne vous imaginez pas que cela arrivera par accident et du jour au lendemain. Il faut que vous vous mettiez d’accord pour donner à votre relation la priorité numéro un, ainsi que pour passer ensemble du temps de qualité. Prévoyez quelques sorties et notez-les dans vos agendas respectifs. C’est le moment d’entrer à nouveau dans la vie de chacun d’entre vous.
  7. Agissez avec bonté. Cela semble peut-être une idée révolutionnaire, mais cela peut avoir une influence certaine sur votre relation. Vous devez agir envers votre conjoint(e) avec bonté. Les petits gestes chaleureux, les actes de bonté et les efforts pour redonner du romantisme entre vous vont faire beaucoup pour renouveler votre engagement mutuel. Que cela vienne du cœur et avec l’intention réelle de faire les changements nécessaires.
  8. Aimez sans condition. Quelqu’un doit briser le cercle vicieux du œil pour œil, mauvais traitement pour mauvais traitement. Il faut sortir du cycle insulte pour insulte et répondre autrement. Vous ne pouvez pas contrôler le comportement de votre époux(se), mais vous pouvez contrôler le vôtre. Vous ne devez pas tenir compte des réactions de votre conjoint(e) et vous devez choisir de le(la) traiter avec amour. Cela n’est pas facile à faire quand votre partenaire ne vous donne pas la réciproque, mais c’est ce que vous avez promis de faire quand vous vous êtes mariés « pour le meilleur et pour le pire ». Et rien ne brise mieux les barrières émotionnelles qu’un amour sans condition.
  9. Permettez à Dieu d’intervenir. Je vous défie de demander à Dieu de vous changer. Dieu veut le meilleur de vous et il est toujours d’accord pour prendre la responsabilité de toute vie qui lui est totalement soumise. Cela inclue aussi de vous réengager avec votre époux(se) et de vous unir de nouveau dans l’amour. C’est ce que Dieu veut et il vous guidera dans ce sens. Si vous le laissez faire.

Nous avons tous des choses à régler dans nos relations. Que votre problème ait pris naissance dans l’amertume, le non pardon, la malhonnêteté, le manque de bonté, l’infidélité ou autre, Dieu vous offre son pouvoir pour vous permettre de vivre de façon à l’honorer. Je n’ai aucun doute sur le fait que Dieu veut que votre couple aille bien et que vous vouliez avoir une connexion chaleureuse et proche avec votre conjoint(e). C’est son plan pour vous. Allez dans son sens.

À lire aussi:

La véritable language de l’amour,  c’est la communication

Vies de couples transformées

Sois aimé(e) pour qui tu es

 

Print


10 réponses à “Abandon émotionnel : quand votre conjoint vous exclut”

  • le loup says:

    cher …,

    ayant tout lus… bons conseils…
    seulement que faire quand le conjoint suite a 30 annees d abus de drogue(min)d alcool,violences physiques et mentales …caractere instable …crises de colères … négativitées non fondees…
    charactere a compare a du sable mouvant et donc instable comme fondation pour une vraie relation équilibrée…?
    voila la situation dans laquelle je me trouve et avec le Seigneur qui dit “ne soyez pas adultère” comment pouvoir vivre une vie équilibree?
    vue les besoins d affection ,a donner et recevoir …
    financierement dépendante maman de 6 enfants adultes et dont encore 2 etudiants.

    aimerais recevoir de bons conseils et aie le désir de pouvoir vivre une vie normale et équilibréee!
    merci d avance , h

  • Dr.Currie.
    Sa fait vraiment du bien de voir qu’il ya des sites tellement bien détailler comme le votre
    Nous passons une très grande epreuve présentement ……après 32 ans de mariage 2 magnifiques enfant 31/28 .Perdu dans un monde internet ..J’ai complètement oublié mon épouse dans les dernière 7–8-9 années Mais sans JAMAIS avoir eu de relation avec qui que soit .car mon Amour pour elle à toujours été . Je me suis renfermer sur un monde imaginaire qui s’amplifiait en moi et laissez mon épouse seul sans relation et amour.. …o’jourdhui je veut et demande à Dieu et Ste -Léonie de bien nous guidée à travers se voyage si fragile À que je t’aime ma chérie ,je veut reprendre le beau chemin qu’il nous reste jusqu’à mon dernier souffle auprès de toi………….
    Oublié .

  • Carol Doerksen Carol says:

    @Richard–c’est très bien que tu veuilles essayer de réparer les problèmes dans ton mariage , problèmes causés par le fait que tu as abandonné ta femme émotionnellement pour ce monde imaginaire qu’offre l’Internet. Il y a tant d’hommes qui sont tombés dans cette tentation. Avez-vous cherchez l’aide d’un conseiller conjugal? Aimerais-tu être accompagné par un mentor en ligne? Tu peux nous envoyer un message ici. http://pouvoirdechanger.com/decouvrir/parler-a-quelquun/

  • Angela says:

    I received this article from my life partner within the struggle in our current relationship.

    It seems our relationship has been going as exactly the way this article desribes, similar to what I have been trying so hard to tell my partner. But he didn’t want to undetstand. He has kept his own way to live, and don’t care about my feeling.

    The early part of this article reflects exact what I said to him last few days: “I am in a fear / scared to much that I will be hurt again. So I need to protect myself” by closing my heart and avoiding his willingness to heal our relationship. The reason is that I have no trust at all on what he promises, creates a view of bright life for us but it seems it never happen.

    I have wrote this from our own experience in life together:

    1. When HOME is not the place to stay or desire for coming back, it’s NOT HOME.

    2. When LIFE has no sharing, activities together, it’s NOT LIFE.

    3. LIVING in the same place is NOT HAVING LIFE together.

    4. When TALKING is just for complaining, blaming, criticizing, punishing… it’s NOT CONVERSATION.

    5. When WORDS are played for changing original meaning to get personal benefits, it’s NOT COMMUNICATION.

    6. When PROMISES are broken intentionally from time to time, it’s NOT PROMISES.

    7. When RESPECT doesn’t go with actions, it’s NOT RESPECT.

    8. When creating resentment, upset, disappointment become habits and enjoyment, life is more and more heavy.

    9. When LESSONS are not learned, NOTHING IMPROVED.

    10. When MONEY is a big sensitive issue, it creates other potential BIG ISSUES.

    11. When HEART can be erased easily, it’s NOT LOVE.

    12. FEELING is damaged from time to time, it’s GETTING LESS.

    13. When LOVE has No Trust, Respect, Full of Feeling, it’s NOT LOVE.

    If your life has all above aspects, do you want to continue that life?

  • sabrina says:

    Moi mon mari me délaisse aussi pour étudier sa religion ou l’histoire sur l’ordinateur, il est musulman, il part à la mosquée deux soirs par semaines, et les autres soirs c’est pour l’étude. Moi je passe apres, il me dit qu’il a perdu beaucoup de temps avant, et qu’il doit rattraper tous ce temps perdu en étudiant l’histoire car il maie sa, et aussi sa religion qu’est l’islam, sans compter les fois où il doit étudier l’arabe. Je me sens horriblement seule, je me refugie sur mon ordi, mais j’ai peur de craquer, de le tromper car je manque énormément d’amour. Il dit qu’il m’aime mais bon. Que Dieu m’aide dans mon couple. Amen !

  • c.c says:

    C’est conseille sont vraiment bien détaillé . Je suis fiancé je vie une relation depuis 1 ans édemi logique les soucis vienne largement plus tard dans une vie de couple mais je ne sais pas comment mie prendre après des discussions qui tourne souvent très mal soit par des violences physiques ou moral . Et surtou qu’on ne peut pas communiqué sens que sa parte en vrille . Je ne sais plus vraiment comment mie. prendre j’ai souvent peur de parler jais toujours l’impression de devoir marcher sur des oeufs . Es une bonne idée d’aller voir un psychologue conjugale . Avant que la seul chose à envisager c’est la rupture

    • Carol Doerksen Carol Doerksen says:

      Bonjour cc, tu parles des violences physiques et verbales, que tu as l’impression de marcher sur les oeuf avec lui. Je pense que oui, c’est une bonne idée de chercher conseils, et qu’une rupture est à envisager dans cette situation. Pourrais-tu me dire qu’est-ce qui te tient dans cette relation en fait? Tu ne devrais pas rester dans une relation où tu as peur et tu es en danger. Si vous ne pouvez pas communiquer maintenant avant le mariage, cela ne va pas changer après. Aiemrais-tu en parler avec un mentor en ligne? http://pouvoirdechanger.com/decouvrir/parler-a-quelquun/

  • brantes says:

    Bonjour
    je me nomme Julia Brantes mère de 3 enfants. Je vivais à LYON avec mon mari, quand en 2008 il décida d’aller en voyage d’affaire à Dubaï, où il tomba sur le charme d’une jeune vénézuélienne et ne semblais même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelque fois seulement et après du tout plus quand je l’appelais. En Janvier 2010, il décrocha une fois et m’interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l’amener à la raison sont soldée par l’insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 11 juillet 2012, alors que je parcourais les annonce d’un site d’ésotérisme, je tombais sur l’annonce du grand maître Dah HOUNONGAN qui j’essaya toute désespérée et avec peu de foies. Le grand maître me promettait un retour au ménage en au plus deux semaines. Au premier il me demandant d’espérée un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l’informait du résultat et il poursuivait ses services. Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 5 jours après pour m’annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j’étais de le voire à l’aéroport à l’heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l’ordre. c’est après l’arrivé de mon homme que je décida de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j’ai pas du tout confiance en ces retour mais ce homme ma montré le contraire. vous pouvez le joindre par mail pour toutes vos souci et autres car il est vraiment du cœur a venir en aide aux personne qui en son dans le besoin d’être aidez : hounongan@live.fr ou compte tenue de l’importance de votre souci le joindre directement part son téléphone de travail 00229 67909921

  • Leloup Gwenaëlle says:

    Bonjour,

    Je suis avec mon amour depuis 5 ans et demie. Nous avons vécu pas mal d’épreuves ensemble (décès de sa grand-mère, ma mère est tombée malade…). Mais nous avons toujours surmonté ses épreuves ensemble. Mon chéri veut un enfant mais moi je veux me marier avant. Mais, lui il voit le mariage comme un engagement qu’il ne peut pas contrôler. Après, plusieurs mois, il s’est décidé à me demander en mariage, il se déroulera le 27 décembre 2014. Sauf que depuis que le mariage a été annoncé, il me délaisse tant physiquement que mentalement. Je fais beaucoup d’efforts pour qu’il se sente bien, mais on dirait que plus je fais des efforts plus il s’éloigne.
    Je sais vraiment plus quoi faire, je ne veux pas le perdre et je pense qu’il m’aime toujours (car on en a déjà discuter) mais cette éloignement me fait terriblement mal au cœur.
    Qu’est ce que je dois faire?

    Gwenaëlle

  • ARMELLEMASSART@YAHOO.FR says:

    BONJOUR VOILA MON MESSAGE , JE VIS AVEC MON HOMME DEPUIS 22 ANS ET JE ME SUIS APERCU QU’IL ME TROMPER , JE L’AI VUE SUR SON PORTABLE , IL CORRESPOND AVEC UNE FILLE ET IL NIE TOTALEMENT ET JE NE PENSE PAS QUE C’EST LA DERNIERE , QUE FAIRE A CETTE SOLUTION ?

Afficher vos commentaires